Volcan : l'IATA estime à 1,7 milliard $ les pertes des transporteurs

Publié le 21/04/2010 à 15:13

Volcan : l'IATA estime à 1,7 milliard $ les pertes des transporteurs

Publié le 21/04/2010 à 15:13

Par lesaffaires.com

Le directeur général de l'IATA, Giovanni Bisignani, a estimé qu'il faudra pas moins de trois ans aux transporteurs pour s'en remettre. Photo : BLoomberg

Alors que le trafic aérien reprend vie dans le ciel de l'Europe après une semaine de perturbations liées au nuage de cendres d'un volcan islandais, l'Association internationale du transport aérien (IATA) évalue le coût de cette paralysie à environ 1,7 milliard $ les recettes perdues.

Les compagnies aériennes, qui contestent les décisions de fermeture des aéroports, voient ces sommes englouties s’ajouter à une année de pertes en 2009. Le directeur général de l'IATA, Giovanni Bisignani, a estimé qu'il faudra pas moins de trois ans aux transporteurs pour s'en remettre. Il a aussi laissé planer la possibilité d'une intervention de l'État, comme après les attentats du 11 septembre 2001.

Désorganisé par les reports et les annulations, plusieurs semaines pourraient être nécessaires pour purger le système actuellement engorgé. Les autorités doivent jongler avec 102 000 vols à reprogrammer pour diverses destinations dans le monde.

Bien que de nouvelles répliques demeurent possibles, la plupart des pays ont autorisé les départs et les arrivées. Certaines restrictions persistent par contre au Royaume-Uni, en Irlande et en France.

Selon AP.

 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

Un chercheur canadien a mis au point un revêtement pour un dégivrage facile

«Le liquide antigel nécessaire pour retirer la glace d'une aile d'avion est extrêmement néfaste pour l'environnement.»

L'immobilisation du 737 MAX coûtera 1G$, dit Boeing

24/04/2019 | AFP

Cette somme couvre une hausse anticipée des coûts de production du 737 MAX et notamment des modifications en cours.

À la une

Quand la Chine avalera Hong Kong (2)

15/06/2019 | François Normand

ANALYSE - La liberté s'érode tranquillement, et cela représente un risque pour les entreprises et les investisseurs.

Avant la Fed, la Bourse se fige

Mis à jour le 15/06/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le calme en Bourse occulte la fébrilité entourant la prochaine décision de la Fed.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

14/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quelles sont les entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la semaine?