Québec et Ottawa annoncent un soutien de 693M$ à l'industrie aérospatiale

Publié le 15/07/2021 à 14:03, mis à jour le 15/07/2021 à 16:57

Québec et Ottawa annoncent un soutien de 693M$ à l'industrie aérospatiale

Publié le 15/07/2021 à 14:03, mis à jour le 15/07/2021 à 16:57

Par La Presse Canadienne

Une somme additionnelle de 93 M$ sera versée au secteur aéronautique québécois. (Photo: 123RF)

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et son homologue provincial François Legault ont annoncé jeudi un investissement allant « jusqu’à 693 millions $ » pour des projets verts dans le secteur de l’aérospatiale.

Ils étaient accompagnés de plusieurs ministres et de représentants de l’industrie.

La part fédérale de l’investissement sera de 440 millions $, tandis que Québec versera 245 millions $.

Les projets ainsi financés « devraient créer et maintenir plus de 12 000 bons emplois payants » et « plus de 6200 » stages étudiants, selon les estimations de M. Trudeau.

 

Un ciel vert

Trois projets québécois ont été choisis pour bénéficier de ce soutien.

La compagnie Pratt & Whitney Canada, établie à Longueuil, travaille sur la conception de moteurs utilisant « de nouvelles technologies de propulsion électrique et hybride », selon sa présidente Maria Della Posta. Elle a calculé que « plus de 150 emplois seront créés » avec le nouveau financement.

Bell Textron Canada, qui procure 1300 emplois à Mirabel, est le « seul manufacturier d’hélicoptères commerciaux au Québec », selon son président Steeve Lavoie. « Cet investissement peut représenter le développement durable des aéronefs plus verts de demain », s’est-il réjoui, alors que son entreprise développe un « hélicoptère hybride ».

Finalement, le concepteur montréalais de technologies de simulation de vol CAE prévoit « moderniser » sa flotte et la « convertir à l’énergie électrique ou hybride », a expliqué le président et chef de la direction Marc Parent. Le but de l’entreprise est d’« atteindre la carboneutralité », a-t-il ajouté. Il a annoncé que cet influx d’argent « créera 700 nouveaux emplois », « au-delà de 5000 opportunités de stage » et « 1000 nouvelles bourses ».

Aux PME du secteur, le premier ministre Trudeau a aussi promis « 250 millions $ » supplémentaires sur trois ans, dont « 92,5 millions $ » qui iront au Québec. Cette « Initiative de relance régionale de l’aérospatial » aidera les entreprises qui se qualifieront à « devenir plus numériques, plus vertes », a précisé la ministre du Développement économique, Mélanie Joly, présente à la conférence de presse.

 

Plus riche que l’Ontario

Le premier ministre Legault s’est dit « très content » de cette annonce conjointe avec son homologue fédéral.

« Je veux qu’éventuellement le Québec soit aussi riche que l’Ontario, que le reste du Canada et ensuite que les États-Unis », a-t-il déclaré. « En 2017, l’écart de richesse entre le Québec et l’Ontario était de 16 %, maintenant il est de 13 %. »

« Notre objectif, c’est d’en payer, de la péréquation », a-t-il ajouté. « C’est une question d’autonomie » et « une question de fierté ».

Cette ambition économique, qu’il décrit lui-même comme une « obsession », sera selon lui atteinte en « créant des emplois payants », soit de 70 000 $ et plus par année, et en « comblant ces emplois ». Le domaine de l’aérospatiale est pour lui l’un des meilleurs moyens d’y arriver. « Il faut être capable de prioriser certains secteurs, entre autres l’ingénierie », a-t-il déclaré.

 

Saveur électorale

Le premier ministre Trudeau s’est de nouveau défendu d’avoir des visées électorales, alors que les annonces d’investissements se succèdent depuis quelques semaines.

« Dans une campagne électorale, vous faites des promesses à propos de ce que vous comptez faire si vous êtes élus, a-t-il affirmé. Cette liste de projets et d’annonces, c’est le travail d’un bon gouvernement. »

 

---

Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Facebook et La Presse canadienne pour les nouvelles.

Sur le même sujet

É-U: les commandes de biens durables reculent en juillet

25/08/2021 | AFP

Les biens considérés comme durables sont ceux utilisés pendant trois ans ou plus comme les voitures.

Michel Leblanc souligne l'aide à l'industrie aérospatiale

Mis à jour le 19/04/2021 | Denis Lalonde

BUDGET FÉDÉRAL. Michel Leblanc est très heureux de l'aide de 2G$ ciblant l'industrie aérospatiale.

À la une

C'est votre plus grand risque d'affaires, mais vous refusez de le voir (2)

09:00 |

ANALYSE. Un nombre grandissant d'investisseurs et d'entreprises disent que le risque climatique doit être LA priorité.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

09/09/2021 | Les Affaires

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

L'inspection et une garantie légale de qualité bientôt obligatoires?

17/09/2021 | Jean Sasseville

BLOGUE INVITÉ. Il ne sera plus possible de s’improviser inspecteur sans posséder la formation adéquate.