Le Canadien Benjamin Smith bientôt à la tête d'Air France-KLM?

Publié le 08/08/2018 à 12:26

Le Canadien Benjamin Smith bientôt à la tête d'Air France-KLM?

Publié le 08/08/2018 à 12:26

Par lesaffaires.com

[Photo: Air Canada]

Benjamin Smith, actuel numéro deux d'Air Canada, est le candidat préféré du comité de nomination, rapporte le quotidien français Le Monde.


Trois mois après la démission du PDG, le comité de nomination de la compagnie franco-néerlandaise aurait arrêté son choix sur le directeur de l'exploitation d'Air Canada.


Le candidat deviendrait directeur général du groupe Air France-KLM, qui se doterait d'un président non-exécutif.


Mais rien de définitif pour l’instant puisque le conseil d’administration n'a pas encore été réuni pour statuer.


Sur l'insistance des actionnaires américain (Delta Air lines) et chinois (China Eastern), le conseil d'Air France-KLM a décidé de s'ouvrir davantage à des profils internationaux, «un tabou jusqu'à présent pour le groupe», écrit Le Monde.


Nombre d'obstacles ont d’ailleurs été levés pour attirer les faveurs d’experts du secteur, poursuit le quotidien, rappelant que le mois dernier, le conseil d'administration a accepté de tripler la rémunération du futur patron à près de 3,8 millions de dollars canadiens.


Un mouvement qui ne sera pas du goût des employés alors que le personnel a multiplié les jours de grève pour obtenir une augmentation après des années de gel salarial. À ce propos, le précédent patron avait démissionné le 4 mai après une consultation du personnel sur un accord salarial, rejeté à 55,44%.


«Reste une question : M. Smith est-il en mesure de résoudre les difficultés actuelles d'Air France-KLM, confronté à la double concurrence des compagnies low cost et des compagnies du Golfe, tout en gérant un corps social déjà marqué par plusieurs années de restructuration», s’interroge Le Monde.


«Le visionnaire de l'expansion»


Benjamin (surnommé Ben) Smith est responsable des transports aériens et chef de l'exploitation chez Air Canada, où il est employé depuis 2002. 


Selon le site de la compagnie, il s'occupe «de l'ensemble des fonctions liées au service à la clientèle, aux affaires commerciales et à l'exploitation d'Air Canada dans le monde», ainsi que de la stratégie marketing et de «son rendement opérationnel et financier».


Il y est aussi décrit comme «le visionnaire de l'expansion stratégique et diversifiée du réseau mondial d'Air Canada», souligne l'AFP.


M. Smith a lancé la filiale à bas coût Air Canada Rouge et a été «le négociateur principal au cours des négociations collectives» avec les syndicats qui ont «mené à la conclusion d'accords historiques de dix ans».


 


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

La rémunération du patron d'Air Canada grimpe de 28%

La rémunération directe de M. Rovinescu s’est élevée à 8,9 M $, et celle-ci devrait grimper à 10,4 M $ pour 2019

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

23/03/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

À la une

Newtrax : l'Internet des objets au service de l'industrie minière

18/04/2019 | Marie Lyan

PME DE LA SEMAINE. La société conçoit des systèmes qui permettent de mesurer en temps réel différents paramètres.

Les PME en quête de solutions au salon Connexion

18/04/2019 | Alain McKenna

Au Québec, plusieurs entreprises investissent dans le numérique, mais on sent un manque d’engagement clair.

Passionnés et ti-clins de l'immobilier

Édition de Avril 2019 | Daniel Germain

De tous les investisseurs, ceux qui ont du succès dans l'immobilier sont sans doute les vendeurs les plus ardents et ...