Bombardier Dorval et Saint-Laurent: des progrès dans les négociations

Publié le 29/04/2022 à 11:32

Bombardier Dorval et Saint-Laurent: des progrès dans les négociations

Publié le 29/04/2022 à 11:32

Par La Presse Canadienne

D’importantes clauses restent toutefois à être discutées, dont les augmentations de salaire, la protection contre l’impartition, l’indexation de la rente de retraite et la durée même de la convention collective, précisent toutefois les représentants de l’AIMTA. (Photo: Getty Images)

Le syndicat qui représente 1800 travailleurs chez Bombardier dans les usines de Dorval et Saint-Laurent rapporte des progrès dans les négociations en vue du renouvellement de la convention collective.

Dans un message transmis à ses membres, la direction syndicale de l’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale, affiliée à la FTQ, relate que les discussions récentes «ont permis de faire évoluer plusieurs éléments».

D’importantes clauses restent toutefois à être discutées, dont les augmentations de salaire, la protection contre l’impartition, l’indexation de la rente de retraite et la durée même de la convention collective, précisent toutefois les représentants de l’AIMTA.

Les parties ont négocié de façon intensive, les 26 et 27 avril, et ont l’intention de relancer une séance intensive de négociation prochainement.

Elles sont pour l’instant réunies chacune de leur côté afin d’analyser les chiffres qui sont sur la table actuellement, indique le syndicat.

Réunis en assemblée générale dimanche dernier, les syndiqués s’étaient dotés d’un mandat de grève dans une proportion de 98,8%. Ils avaient du même souffle rejeté les offres patronales dans une proportion de 99,6%.

À la une

Bourse: Wall Street termine en berne, minée par la confiance des ménages

Mis à jour le 28/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse malgré la hausse du cours du pétrole brut.

À surveiller: MTY, Mdf commerce, et Goeasy

Que faire avec les titres de Groupe d’alimentation MTY, mdf commerce et goeasy?

Le BSFI modifie les règles sur les prêts immobiliers pour réduire le risque

Les consommateurs ne verront pas d’augmentation de leurs exigences de paiement mensuel à la suite de ce changement.