Airbus toujours décidé à réussir le pari risqué de l'A380

Publié le 25/05/2012 à 09:22

Airbus toujours décidé à réussir le pari risqué de l'A380

Publié le 25/05/2012 à 09:22

Par AFP

L'A380 a plus fait parler de lui par ses microfissures que par ses ventes cette année mais Airbus reste convaincu d'avoir eu raison de lancer le plus gros avion de ligne du monde, malgré les cassandres.

"Mon but est d'en vendre 30 cette année, ça va être dur mais nous ferons les comptes à la fin 2012", a déclaré le directeur commercial d'Airbus, John Leahy, à la presse spécialisée réunie cette semaine à Toulouse.

L'avionneur européen n'a pas annoncé une seule vente d'A380 depuis novembre dernier. Il totalise 253 commandes pour son quadri-réacteur depuis le lancement du programme en 2000, alors que son futur bi-réacteur A350 en a recueilli 548 depuis son lancement en 2006.

"C'est plus du double en la moitié du temps", souligne Richard Aboulafia, analyste du Teal Group, consultant aéronautique basé aux Etats-Unis, qui dit n'avoir "jamais compris comment l'A380 pouvait être une réussite commerciale".

L'A350, dont l'entrée en service est prévue pour la mi-2014, veut rivaliser avec le nouveau 787 de Boeing, en service depuis septembre dernier. Leur capacité avoisine 300 sièges, contre 550 pour l'A380.

Dès la genèse du programme A380, le débat a tourné autour de la demande future en très gros porteurs.

Boeing n'y a pas cru et a prédit l'échec de son concurrent. Soutenant que les compagnies aériennes voulaient des appareils de 300 places pour desservir les aéroports proches des voyageurs plutôt que des très gros porteurs qui desservent des plaque-tournantes, il a développé son 787 Dreamliner.

À la une

Une femme de promesse

Il y a 13 minutes | Emmanuel Martinez

Lyne Blanchette a courageusement repris l'entreprise le Ranch cunicole à la suite de la mort de son mari.

Déploiement des tests de dépistage rapides au bureau

Un programme de dépistage rapide est déployé partout au pays pour détecter les infections asymptomatiques.

WestJet annonce la création d'un service de fret

Le transporteur aérien utilisera des avions Boeing 737-800 convertis pour transporter du cargo vers la mi-2022.