France : BioSpectra a misé sur la valeur ajoutée

Publié le 25/05/2010 à 17:02

France : BioSpectra a misé sur la valeur ajoutée

Publié le 25/05/2010 à 17:02

Jean-François Bernier, président de BioSpectra.

Les produits nettoyants écologiques Attitude font fureur en France en ce moment.

Jean-François Bernier, président et cofondateur de BioSpectra, le fabricant des produits Attitude, explique comment l’entreprise a réussi à percer le marché français.

«On ne voulait pas exporter un produit, mais plutôt offrir un concept à valeur ajoutée», explique-t-il.

Pour réussir son entrée sur le marché français, BioSpectra a donc pris le temps de bien connaître l’industrie. L’objectif : offrir ses produits à des partenaires qui étaient vraiment intéressés par les produits environnementaux.

Selon M. Bernier, les affaires se font dans un contexte beaucoup plus formel qu’au Canada. Mais il ne faut pas s’arrêter à cela. «Le Québec a définitivement une bonne image en ce moment. Il ne faut pas hésiter à foncer », dit-il.

Dans ce podcast, Jean-François Bernier trace un portrait de la stratégie qu’il a employée pour percer ce vaste marché et comment il a pris sa place malgré une importante concurrence locale.

 

À la une

Il faut faire la lumière sur Lithium Amérique du Nord

19/06/2021 | François Normand

ANALYSE. Les entreprises doivent pouvoir investir dans environnement d'affaires transparent et prévisible.

Seuls les fous ne changent jamais d'idée

18/06/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Warren Buffett est un bon exemple d'investisseur qui a su s'adapter au fil des années.

Le suspense persiste autour de Lithium Amérique du Nord

18/06/2021 | François Normand

Un juge de la Cour supérieure du Québec a reporté de 10 jours l'audience pour déterminer l'avenir de la minière.