Les Affaires en Chine : Canton, la «perle du sud»

Publié le 19/04/2011 à 14:10, mis à jour le 03/05/2011 à 14:30

Les Affaires en Chine : Canton, la «perle du sud»

Publié le 19/04/2011 à 14:10, mis à jour le 03/05/2011 à 14:30

Par François Normand

Blogue – Journée chargée, mais journée de découverte. J’ai pu circuler en taxi dans les rues de la «perle du sud», le surnom que l’on donne à la plus importante ville du sud de la Chine continentale.

Canton – Guangzhou en chinois – est la capitale de la province du Guangdong, là où l’on trouve sans doute le plus grand nombre d’entreprises manufacturières dans le pays.

Regardez autour de vous. Si vous avez sous la main un objet Made in China, il y a de bonnes chances qu’il ait été fabriqué ici ou par une société basée dans la région. Canton et ses environs sont aussi un formidable bassin de fournisseurs en tout genre pour des entreprises étrangères.

Beaucoup de firmes de Hong-Kong, située à une centaine de kilomètres, sont aussi implantées dans la région. Les gens de Hong-Kong et de Canton partagent la même langue, le cantonais, qui compte près de 60 millions de locuteurs en Chine.

Mais Canton est plus qu’un centre économique majeur. C’est aussi une ville d’une grande beauté. On y retrouve une grande mixité de bâtiments ultramodernes et historiques.

L’ancienne concession anglaise et française, située en plein cœur de Canton, sur la petite île de Shamian, est aussi un bijou d’architecture européenne du 19e siècle.

Canton est également une ville de culture, où l’on trouve d’ailleurs le berceau de la gastronomie chinoise à l’étranger.

Comme Paris, la ville est traversée par un cours d’eau, la rivière des Perles, qui se jette dans la mer de Chine méridionale, en s’écoulant entre Hong-Kong et Macao.

Enfin, ce qui surprend à Canton, c’est la densité de la végétation dans cette ville de 7 millions d’habitants au climat subtropical chaud et humide. Si vous pensez qu’il y a des arbres à Montréal et Québec, vous n’avez rien vu.

Les arbres sont omniprésents aux abords des grands boulevards comme des petites rues commerçantes où fourmillent les petits entrepreneurs.

À certains endroits, la ville a même suspendu des fleurs sur les boulevards surélevés – comme l’autoroute 40 à Montréal – qui serpentent le centre-ville entre les tours d’appartements.

Oui, Canton mérite bien son surnom de «perle du sud».


Notre journaliste François Normand est actuellement en Chine pour effectuer une série de reportages sur des entreprises canadiennes implantées dans ce vaste pays. Dans cette chronique, il partage avec nous ses impressions et ses analyses au fil d’un périple de deux semaines qui le mène à Canton, Shanghai et Pékin. Suivez-le !


LIRE AUSSI : Les Affaires en Chine : premier choc culturel


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Chine : quatre scénarios politiques pour l'avenir

13/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Démocratie, révolution violente, statu quo, modèle singapourien? Un spécialiste de la Chine se prononce.

Une petite ville allemande au cœur des nouvelles routes de la soie de la Chine

12/04/2019 | François Normand

Cette ville est un important hub maritime et ferroviaire, et les entreprises canadiennes peuvent en profiter.

À la une

Newtrax : l'Internet des objets au service de l'industrie minière

18/04/2019 | Marie Lyan

PME DE LA SEMAINE. La société conçoit des systèmes qui permettent de mesurer en temps réel différents paramètres.

Les PME en quête de solutions au salon Connexion

18/04/2019 | Alain McKenna

Au Québec, plusieurs entreprises investissent dans le numérique, mais on sent un manque d’engagement clair.

Passionnés et ti-clins de l'immobilier

Édition de Avril 2019 | Daniel Germain

De tous les investisseurs, ceux qui ont du succès dans l'immobilier sont sans doute les vendeurs les plus ardents et ...