Rémunération: le dividende perd de son charme


Édition du 11 Mai 2019

Félix (un pseudonyme) est fier du chemin parcouru par la boîte d'informatique qu'il a fondée avec un ami. Lancée sans prétention en 2009, elle ne devait lui apporter qu'un revenu d'appoint. «C'était une entreprise de soir et de fin de semaine», dit-il. Les ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le dividende: semblable à la dette?

BLOGUE INVITÉ. La pyschologie de la direction concernant le dividende crée une vraie obligation financière.

Hydro-Québec versera son deuxième plus important dividende dans les coffres de l'État

La société d’État a dévoilé mercredi un bénéfice net de 3,19 milliards $, en progression de 12 % par rapport à 2017.

À la une

Commerce en Asie: ne misons pas tout sur la Chine

07/12/2019 | François Normand

ANALYSE - Exporter, c’est un peu comme investir à la Bourse : il ne faut pas tout mettre ses œufs dans le même panier.

Michel Letellier, ancré dans la collectivité

Édition du 07 Décembre 2019 | François Normand

PDG DE L’ANNÉE – MOYENNE ENTREPRISE. Michel Letellier est assez unique au Québec.

Voici de quoi sont faits les PDG de l'année «Les Affaires»

04/12/2019 | Catherine Charron

BALADO. Prenez des notes. Qui sait, ça pourrait être vous l'an prochain...