La Bourse peut rendre cardiaque

Publié le 15/03/2010 à 10:15

La Bourse peut rendre cardiaque

Publié le 15/03/2010 à 10:15

Par La Presse Canadienne

Perdre de l'argent à la Bourse peut déclencher une crise cardiaque. Photo : DR.

Les évolutions des marchés boursiers peuvent toucher vos économies, mais elles affectent aussi votre coeur, d'après une étude.

Selon des chercheurs de l'université Duke, il existe une corrélation entre les performances des marchés et le nombre des crises cardiaques traitées dans leur hôpital en Caroline du Nord. La période observée va de décembre 2007 à juillet 2009.

"C'est une étude intrigante, et une preuve que le stress agit sur la santé du coeur", souligne la Dr Janet Wright, vice-présidente du College de cardiologie. "C'est important de savoir que des éléments de stress personnels, économiques dans ce cas, peuvent être déclencheurs d'événements cardiaques".

De précédentes études ont fait le lien entre crise cardiaque et coupe du Monde de soccer, tremblement de terre, ouragan Katrina et d'autres événements perturbants.

Mona Fiuzat, docteure en pharmacie à Duke, a recensé les patients ayant souffert du coeur pendant la période. Il y a eu 965 accidents cardiaques. "Ce n'est pas aussi clair que le 11-Septembre", note-t-elle. Les effets sur le coeur de mauvaises nouvelles financières peuvent apparaître après des semaine, et la moyenne est plutôt de trois mois. Mais il y a plus d'arrêts cardiaques quand la Bourse chute, et le contraire se vérifie, selon elle.

À suivre dans cette section

À la une

Bourse: Wall Street focalisée sur le redémarrage de l'économie

Mis à jour le 01/06/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La perspective du redémarrage progressif de l’économie l’emporte sur les inquiétudes.

Titres en action: Cineplex, Bell Canada

Mis à jour le 01/06/2020 | La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Tensions raciales: report du lancement de nouveaux produits

01/06/2020 | AFP

«Pour l’instant (...) il faut surtout permettre à des voix plus importantes d’être entendues», a justifié PlayStation.