Investir : les conseillers financiers seraient un bon investissement

Publié le 12/09/2012 à 16:32

Investir : les conseillers financiers seraient un bon investissement

Publié le 12/09/2012 à 16:32

Par La Presse Canadienne

Le portefeuille des investisseurs qui ont un conseiller financier grossit plus rapidement que celui de ceux qui font cavalier seul, conclut une étude menée par le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO).

Ce n'est pas tellement parce que les conseillers réussissent à obtenir de meilleurs rendements pour leurs clients, mais plutôt parce qu'ils incitent ces derniers à épargner davantage, explique Claude Montmarquette, pdg du CIRANO, au cours d'un entretien téléphonique.

En effet, comme les conseillers travaillent souvent à commission, ils encouragent régulièrement leurs clients à leur confier de nouvelles sommes d'argent, ce qui contribue à faire croître la taille des portefeuilles.

De façon moins significative, les investisseurs qui font affaire avec un conseiller enregistrent généralement de meilleurs rendements que ceux qui n'en ont pas.

La raison en est simple: les investisseurs indépendants conservent en moyenne 33 % de leur portefeuille en argent comptant, qui procure peu ou pas de rendement. Chez ceux qui ont un conseiller attitré, c'est nettement moins: 22 %.

Cette étude réconfortera les conseillers financiers, dont la réputation a été mise à mal au cours des dernières années en raison des nombreux scandales qui ont éclaté.

C'est Power Corporation (TSX:POW) qui a commandé la recherche au CIRANO et qui l'a financée en versant quelque 30 000 $ à l'organisme. Claude Montmarquette assure toutefois que le géant des services financiers n'a aucunement cherché à influencer les résultats.

 

À la une

L'assurance-emploi et l'assurance médicaments dans la mire des syndicats

21/09/2021 | Emmanuel Martinez

Les syndicats s’attendent à des changements concernant l’assurance-emploi et le programme d’assurance médicaments.

Main-d'oeuvre: les attentes des chambres de commerce sont grandes

21/09/2021 | Catherine Charron

Elles s'inquiètent aussi des conséquences qu’aura l'endettement des derniers mois sur les PME.

Le patronat veut de l'action de la part d'Ottawa

Mis à jour le 21/09/2021 | Emmanuel Martinez

Suite aux élections fédérales, les associations représentant les entreprises veulent de l'action de la part d'Ottawa.