Bernard Mooney : Ce que je lis

Publié le 09/12/2008 à 00:00

Bernard Mooney : Ce que je lis

Publié le 09/12/2008 à 00:00

D’abord, je viens de terminer un tout petit livre de psychologie qui m’a passionné. Son titre : « Working on Yourself doesn’t Work », écrit par Ariel et Shya Kane.

En fait, j’ai commencé à le feuilleter sans vraiment vouloir le lire. Et j’ai fini par le lire en une couple de jours (il a à peine 130 pages).

Il n’y a pas de rapport évidemment avec la finance, sauf qu’il peut vous aider avec la «gestion» de vos émotions, et ça c’est important pour l’investisseur.

Actuellement, je suis en train de lire deux livres financiers. Le premier, qu’un ami m’a prêté est «Active Value Investing», écrit par Vitaliy Katsenelson, gestionnaire et commentateur du blogue Contrarian Edge.

J’en suis seulement au premier tiers, mais il semble très intéressant.

L’autre est «Stock Market Superstars», de Bob Thompson. C’est un peu l’équivalent canadien de «The Money Masters», de John Thain. M. Thomson présente une douzaine des meilleurs gestionnaires canadiens, dont Eric Sprott, Irwin Michael, Tom Stanley et Frank Mersch.

J’ai lu environ la moitié de ce livre jusqu’à maintenant et je n’hésiterais pas à le recommander. Il est en effet très intéresser d’apprendre comment plusieurs des meilleurs approchent le marché canadien, même si la plupart ont des approches à l’opposé de la mienne.

Deux nuances : le format choisi par l’auteur, des questions et réponses avec les gestionnaires, m’horripile. Ses questions sont souvent longues, pénibles et parfois hors sujet.

Aussi, les rencontres avec les gestionnaires ont tous eu lieu avant les derniers événements boursiers. Et cela fait drôle de lire plusieurs as du placement répéter que nous sommes dans un super cycle haussier pour les matières premières.

Malgré cela, un livre intéressant (il y en a si peu au Canada de cette nature).

Je suis également en train de lire «Seeking Wisdom —from Darwin to Munger», de

Peter Bevelin, un Suédois qui a écrit ce livre à son compte pour résumer toute la sagesse acquise au contact de Charlie Munger et Warren Buffett.

C’est un traité qui dépasse de beaucoup la finance. Il parle de sciences, de philosophie, de psychologie, etc. C’est pas mal académique, probablement beaucoup pour la plupart des lecteurs de ce blogue, mais le contenu est à mon sens très puissant!

Enfin, je vous invite à partager avec moi les livres que vous aimez, que vous lisez, que vous avez détesté, etc.

Réagir à ce blogue




À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIV√Č. Les titres technologiques m√©ritent-ils des √©valuations aussi √©lev√©es?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVIT√Č. Les rendements √©lev√©s viennent obligatoirement avec des risques √©lev√©s.