Transformer son solde à payer en remboursement


Édition du 09 Mars 2022

Transformer son solde à payer en remboursement


Édition du 09 Mars 2022

Par Charles Poulin

(Photo: 123RF)

IL ÉTAIT UNE FOIS... VOS FINANCES. C’est l’heure de penser à prendre rendez-vous pour remplir votre déclaration d’impôt, si ce n’est pas déjà fait. L’an dernier, plus de la moitié des Québécois (52,7 %) ont eu droit à un remboursement du gouvernement. Voici quelques points à surveiller pour vous aider à aller chercher le maximum avec votre déclaration cette année et, peut-être, transformer votre solde à payer en remboursement.


Votre domicile

Si vous avez acheté une première propriété en 2021, vous aurez droit à un crédit d’impôt non remboursable de 5000 $, autant au provincial qu’au fédéral. Ce crédit donnera un remboursement maximal de 750$(Québec) et de 626 $(fédéral). Attention ! La propriété doit être au nom de la ou des personnes qui demandent le crédit. Malheureusement, si vous achetez une maison avec votre douce moitié, vous ne pourrez le réclamer en double. Pour une construction neuve, il est possible de réclamer la TPS et la TVQ (juste valeur marchande de la propriété d’un maximum de 450 000 $pour la TPS et de 300 000 $pour la TVQ).

Les personnes de 70 ans et plus, elles, peuvent avoir accès au crédit d’impôt sur l’accessibilité domiciliaire. Pour y être admissible, il faut des rénovations qui permettent à une personne d’avoir accès à son domicile, de s’y déplacer, d’y accomplir les tâches de la vie quotidienne ou encore de réduire le risque de se blesser à l’intérieur du logement ou en y accédant.

 

Vos enfants

Si vous avez eu un enfant en 2021, cela pourrait avoir des conséquences sur votre état civil… et vos impôts, souligne la spécialiste supérieure de l’impôt à H&R Block, Josée Cabral. «Si vous avez un enfant avec quelqu’un, vous devenez automatiquement conjoint de fait [si ce n’était pas déjà le cas ou si vous n’êtes pas mariés, NDLR]», explique-t-elle. Cela change notamment vos crédits de TPS et de solidarité, parce que le calcul est basé sur le revenu familial. Dans la plupart des cas, vous n’y aurez plus droit.»Il est également primordial d’indiquer sur votre déclaration de revenus la nouvelle arrivée dans la famille, parce que cela modifiera le montant des allocations familiales reçues. «C’est avec la déclaration que se font les calculs», rappelle Josée Cabral.

 

Votre travail

Le gouvernement a rehaussé le montant déductible maximal (500 $au lieu de 400 $) pour les déductions relatives au télétravail. On peut désormais réclamer, au plus, 250 jours à 2 $(au lieu de 200) avec la méthode à taux fixe temporaire, précise Josée Cabral. La méthode à taux détaillée, elle, implique le calcul des dépenses liées au bureau en fonction de l’espace utilisé à votre domicile.

«Si vous êtes propriétaire, vous ne pouvez déduire votre versement hypothécaire ni vos intérêts, souligne-t-elle. Le mobilier de bureau acheté n’est pas déductible non plus. Mais les fournitures, l’entretien, l’électricité, le chauffage et l’Internet, oui.»L’équipement de protection contre la COVID-19 est également déductible, mais il serait malvenu de tenter de réclamer un montant pour l’équipement… et un autre pour le télétravail. À moins de posséder le don d’ubiquité, il est assez difficile de justifier être à la maison et à l’extérieur en même temps.

«Si vous déduisez l’Internet et l’électricité pour 250 jours, mais que vous demandez aussi un montant pour l’équipement de protection, les chances sont bonnes pour que le gouvernement cogne à votre porte, avance Josée Cabral. De plus en plus de vérifications fiscales se font à ce sujet.» 500$Le gouvernement a rehaussé le montant déductible maximal (500 $au lieu de 400 $) pour les déductions relatives au télétravail. On peut désormais réclamer, au plus, 250 jours à 2 $(au lieu de 200) avec la méthode à taux fixe temporaire.

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.