Les Canadiens ont les yeux rivés sur l'investiture de Biden

Publié le 20/01/2021 à 08:00

Les Canadiens ont les yeux rivés sur l'investiture de Biden

Publié le 20/01/2021 à 08:00

Par La Presse Canadienne
Le Capitole en préparation pour la cérémonie d'investiture

La foule sera très limitée pour l'investiture de Joe Biden en raison de la pandémie de COVID-19. (Photo: La Presse Canadienne)

Les Canadiens regarderont avec impatience l’arrivée au pouvoir d’un nouveau président américain.

Le président désigné Joe Biden et la vice-présidente désignée Kamala Harris prêteront serment, mercredi, lors d’une cérémonie à Washington.

La pandémie a limité la taille de la foule qui se rassemble traditionnellement dans la capitale américaine pour assister à l’investiture du prochain président.

Des menaces persistantes de violences planent sur l’événement dans la foulée de l’insurrection du Capitole par des partisans pro-Trump qui voulaient interrompre la transition des pouvoirs. 

Des milliers de soldats de la Garde nationale ont été déployés en vue de la cérémonie, alimentant encore plus l’anxiété des Américains et des observateurs inquiets. 

Wanda Beatty prévoit visionner la cérémonie depuis son domicile de Peterborough, en Ontario, en passant d’un média à l’autre, tout en discutant en ligne avec sa famille.

Trois des sœurs de Mme Beatty vivent aux États-Unis et elle dit que l’instabilité a eu des conséquences néfastes sur elles.

«Je ne suis pas inquiète pour leur sécurité, je suis juste inquiète, vraiment, pour leur santé mentale», a confié Mme Beatty en entrevue cette semaine.  «C’est une période tellement bizarre, sans précédent.»

Malgré les événements récents, la Canadienne a bon espoir que la transition se déroulera sans heurts. «Je suis prudemment optimiste que, espérons−le, les choses ne seront pas aussi mauvaises qu’elles ne pourraient l’être.» 

D’autres Canadiens de partout au pays souhaitent regarder l’événement avec leurs colocataires ou sur leur lieu de travail, tout en respectant les directives sanitaires. Katie Thompson, de Thompson Chiropractic, à Barrie, en Ontario, a déclaré que sa clinique chiropratique prévoyait diffuser l’événement en direct. «On a l’impression qu’on attend ce moment depuis, enfin, très franchement, quatre ans», a−t−elle indiqué.

Sur le même sujet

Au coeur de la nouvelle doctrine Biden

07/07/2021 | François Normand

ANALYSE. Les démocraties doivent résister aux autocraties en misant sur l’économie, l’innovation et les classes moyennes

Début d'un sommet Biden-Poutine tendu à Genève

16/06/2021 | AFP

Le président américain a un ton beaucoup plus sévère et conflictuel avec la Russie que son prédécesseur.

À la une

Bourse: Wall Street baisse après des chiffres sur l'emploi décevants

Mis à jour il y a 37 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le secteur privé a créé moins d'emplois en juillet, tirant les indices américains vers le bas.

Titres en action: Stingray, Great-West, General Motors, Honda, Toyota, Sony

Mis à jour il y a 59 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: Stella-Jones, 5N Plus et George Weston

09:07 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Stella-Jones, 5N Plus et George Weston? Voici quelques recommandations d’analystes.