Former des stagiaires en région

Publié le 13/03/2014 à 14:42

Former des stagiaires en région

Publié le 13/03/2014 à 14:42

Le gouvernement du Québec a ouvert en décembre deux centres de développement de projets informatiques dans le cadre de ses services partagés : un à Rimouski, l’autre à Saguenay. À terme, 30 personnes seront embauchées dans chacun des centres. Les emplois seront qualifiés pour beaucoup et spécialisés en informatique. Quatre à cinq stagiaires devraient être accueillis toute l’année dans les deux centres.


«C’est devenu difficile de trouver les profils dont nous avons besoin dans les grands centres où la concurrence est forte entre les entreprises», explique Marc Vezina, directeur des deux centres par intérim et directeur général des solutions et services applicatifs spécialisés.


D’où cette idée inusitée : aller chercher la ressource en région. «Nous avons choisi Rimouski et Saguenay où l’offre de formation en informatique est importante puisque plusieurs cégeps et universités offrent des programmes dans ce domaine. Comme on sait que des gens quittent leur région pour aller trouver du travail ailleurs en laissant parfois leur famille derrière eux, on vient leur offrir des débouchés chez eux», affirme Sophie Émond, coordonnatrice projet et relations d’affaires à la même direction.


Grand intérêt notamment des jeunes


Les premiers contacts pour pourvoir certains postes ont montré que les habitants avaient un fort intérêt. Certains sont même venus d’en dehors de la région, intéressés à revenir chez eux après plusieurs années passées ailleurs ou à faire des aller-retour quotidiens ou hebdomadaires entre leur famille et leur lieu de travail.


Au total, à Rimouski, 103 personnes se sont présentées pour… deux postes de gestionnaire. «Les postes de gestionnaire en région ne courent pas les rues. Beaucoup de gens ont dû s’éloigner pour accéder à ce niveau-là», indique Marc Vezina.


À Rimouski, 69 entrevues ont été réalisées et 80 personnes du grand public à la recherche d’informations rencontrées.


Les jeunes ont l’air particulièrement intéressés. « Ça les conforte dans leur choix d’étude et ils sont contents de découvrir une nouvelle option pour leur future carrière», explique Marc Vezina.


Les deux centres vont proposer des stages dès cet été et offriront aussi la possibilité de faire l’alternance travail/études. «C’est pour nous une façon de nous faire connaître, de participer à la formation de la relève informatique et de nous assurer de pourvoir nos postes vacants», explique Sophie Émond.


Tandis que «le nombre d’inscriptions est moindre dans les programmes de formation en technologies de l’information, on va inciter les jeunes à venir dans ces filières en leur expliquant ce qu’on fait », poursuivent Mme Émond et M. Vezina.


L’objectif, pour le moment, est de pourvoir 10 postes par centre d’ici le 1er avril puis une vingtaine, si possible, l’année prochaine.


 


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.