EXO Tactik : des drones pour aider les enquêteurs

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Octobre 2015

EXO Tactik : des drones pour aider les enquêteurs

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Octobre 2015

Grâce à ses drones, EXO Tactik accélère les enquêtes de reconstitution d’accidents.

Depuis le début de 2014, EXO Tactik, de Montréal, offre un service de support aérien spécialisé en sécurité civile en utilisant des drones, une innovation au Québec. «Nos équipages spécialisés accompagnent dans leurs missions les services de sécurité incendie, les services de police et la sécurité civile. Nos drones, équipés d'outils technologiques, captent et retransmettent en direct des données audiovisuelles et techniques. Nos procédures assurent la sécurité et la confidentialité des données recueillies», dit Sébastien Bouvier, propriétaire et président de la jeune PME.

Les services de son entreprise sont de plus en plus utilisés à diverses fins : aider à comprendre des scènes d'accidents, soutenir diverses recherches ou localiser des plantations de cannabis, par exemple. «Nous avons la possibilité de prendre des photos beaucoup plus évocatrices, plus précises et en 3D du haut des airs plutôt qu'à la hauteur du sol. Ainsi, notre intervention accélère les enquêtes de reconstitution d'accidents, ce qui permet de fermer les routes moins longtemps.»

«Nous avons une relation de partenariat avec la Gendarmerie royale (GRC). Elle nous a aidés à nous lancer et pourrait devenir cliente, car son équipe ne suffit pas à la tâche.»

Maintenant bien implantée au Québec, EXO Tactik négocie avec certaines villes de l'est de l'Ontario, comme Cornwall, Ottawa et Kingston.

Cliquez ici pour consulter le dossier PME: des idées à revendre

À la une

Le risque crypto pèse plus sur la Bourse qu’on ne le croit

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Les cryptos se montreraient contagieuses s’infiltrant dans les placements et les trésoreries.

Wall Street attend mardi son premier fonds indiciel indexé sur le bitcoin

Il y a 20 minutes | AFP

Le fonds indiciel (ETF) de ProShares, qui suivra le marché à terme du bitcoin, commencera à se négocier mardi.

Un patron qui veut son bien

Édition de Octobre 2021 | Denis Lalonde

BILLET. La fermeture du capital d'Exfo n'a pas permis de créer un maximum de valeur pour les actionnaires.