Les projets axés sur le transport collectif ont la cote

Offert par Les Affaires


Édition du 26 Novembre 2016

Les projets axés sur le transport collectif ont la cote

Offert par Les Affaires


Édition du 26 Novembre 2016

Par Claudine Hébert

Le projet Solar Uniquartier, de Brossard, est évalué à 1 milliard de dollars. Sa construction doit débuter au printemps 2017.

Les jeunes de la génération Y ont commencé à dicter les tendances en immobilier commercial. La multiplication des TOD (transit-oriented development, ou aménagement axé sur le transport en commun) en Amérique du Nord en est un bel exemple. Le Grand Montréal sera témoin de plusieurs projets s'articulant autour de l'urbanisation et du transport collectif. L'Espace Montmorency, à Laval, et Solar Uniquartier, à Brossard, sont les deux projets qui retiennent actuellement l'attention.


RETOUR AU DOSSIER LES GRANDS DE L'IMMOBILIER COMMERCIAL


Situé à l'angle nord-est des autoroutes 10 et 30, le Solar Uniquartier, du promoteur Devimco Immobilier, deviendra le tout premier projet TOD centré autour du réseau électrique métropolitain (REM) de la Caisse de dépôt et placement du Québec. Évalué à plus de 1 milliard de dollars, ce projet prévoit l'aménagement de 1 million de pieds carrés de locaux commerciaux et pour bureaux, deux hôtels-boutiques, un centre de congrès, un complexe sportif, 2 500 unités résidentielles ainsi qu'une gare. Le REM conduira ses passagers au centre-ville de Montréal en moins de 10 minutes.


Un projet qui séduit. «La location des espaces de bureaux va tellement bien qu'on a dû doubler la superficie de la première phase de 75 000 à 150 000 pi2. Les locaux commerciaux sont également passés de 200 000 à 350 000 pi2. Dans les deux cas, déjà plus de 50 % des espaces ont été loués en moins de deux mois», souligne Serge Goulet, président de Devimco Immobilier.


Les travaux doivent débuter au printemps 2017. Les noms des entreprises, qui sont notamment des services financiers et des firmes de génie, seront officiellement annoncés en février prochain, poursuit M. Goulet.


Autres temps, autres moeurs. Cet engouement pour les locaux commerciaux du Solar Uniquartier est beaucoup plus notable que l'était celui des premiers espaces du Quartier Dix30, un autre projet de Devimco, indique M. Goulet. Les signatures des premiers locataires du Dix30 avaient nécessité plusieurs mois de discussion avant d'être conclues, dit l'homme d'affaires, qui prétend être le promoteur du premier complexe lifestyle du pays.


Nouveau quartier d'affaires à Laval


À Laval, l'Espace Montmorency, près de la station de métro du même nom, a également le vent dans les voiles. «Deux locataires sont sur le point de signer une entente. Ils occuperont 400 000 pi2 de la première phase du projet qui en comptera 500 000», dit Dario Montoni, pdg de Montoni. Le constructeur et gestionnaire immobilier ne cache pas que le siège social de son entreprise pourrait d'ailleurs emménager dans ce nouveau quartier d'affaires dès la première phase. «Du moins, s'il reste de la place», dit-il.


Localisé entre les boulevards du Souvenir et de la Concorde Ouest, l'Espace Montmorency est un projet évalué à 420 M$. Financé par Montoni, Claridge et le Fonds immobilier de solidarité FTQ, ce quartier d'affaires prévoit plus d'une dizaine d'immeubles qui totaliseront plus de 1,5 million de pieds carrés. Les quatre phases du projet comprendront des locaux pour bureaux, des immeubles commerciaux, un hôtel 4 étoiles ainsi qu'une résidence pour personnes âgées. Un immeuble consacré à des services médicaux est également prévu. Outre le métro, ce nouveau quartier d'affaires sera entouré du projet résidentiel Urbania, de deux campus, d'un cégep ainsi que de la future Place Bell, qui sera le nouveau domicile de l'équipe-école du Canadien de Montréal, le Rocket.


Le succès des TOD ne surprend pas Dario Montoni, qui surveille cette tendance depuis plus de sept ans. «J'échange régulièrement avec d'autres entrepreneurs. Plusieurs constatent qu'ils doivent maintenant convaincre les employés de les choisir comme entreprise. Et leur lieu de travail compte énormément dans les facteurs de séduction», dit-il.


Le portefeuille immobilier de Montoni reflète d'ailleurs cette nouvelle tendance. Dès que les quatre phases de l'Espace Montmorency seront terminées, près de 60 % des 3,5 millions de pieds carrés de locaux pour bureaux et commerciaux qui appartiennent au groupe Montoni seront desservis par le train de banlieue ou le métro.


Enfin, l'Espace Montmorency sera le premier TOD du Groupe Montoni. «Mais certainement pas le dernier», assure le constructeur.


RETOUR AU DOSSIER LES GRANDS DE L'IMMOBILIER COMMERCIAL


 


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Dans quelles villes le prix des propriétés a le plus crû?

23/04/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. En 10 ans, le prix des maisons a augmenté davantage dans certaines villes du Québec. Lesquelles?

Immobilier: les ventes résidentielles ont fléchi en mars

22/04/2019 | Les Affaires - JLR

Bulletin JLR-Les Affaires. Le marché de l’unifamiliale a légèrement ralenti dans la province en mars dernier au Québec.

À la une

Metro prend le plein contrôle de Première Moisson

25/04/2019 | Martin Jolicoeur

Après les Coutu, au tour de la famille Colpron-Fiset de céder les rênes de Première Moisson.

Dans la classe moyenne? Voici pourquoi tu t'appauvris

25/04/2019 | François Normand

BALADO - La classe moyenne a glissé de 64 à 61% de la population de l'OCDE depuis 40 ans. Au Canada, c'est 58%.

Débat: les sables bitumineux, un investissement vert?

25/04/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Le panel «L'avenir de la finance durable au Canada» a soulevé plusieurs questions. Je les dépose pour réflexion.