Éléments Critiques annonce un financement de 5 M$

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Avril 2018

Éléments Critiques annonce un financement de 5 M$

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Avril 2018

Par Les Affaires PRO

La société Corporation Éléments Critiques développe un projet de lithium-tantale dans le nord du Québec.

La société -Corporation Éléments -Critiques, qui développe un projet de -lithium-tantale, annonce qu’elle a conclu une entente avec un syndicat de preneurs fermes mené par -Canaccord -Genuity -Corp. Les fonds obtenus permettront de développer le projet -Rose dans la région de la -Baie-James, au nord du -Québec. Le plan d’exploitation de cette mine à ciel ouvert prévoit une durée de vie de 17 ans et le traitement de 1,61 million de tonnes de minerai par année. Les équipements permettraient la production annuelle moyenne de 236 532 tonnes de concentré de spodumène de qualité technique et chimique, ainsi que de 429 tonnes de concentré de tantalite.

Nemaska obtient des fonds supplémentaires pour développer son projet de lithium

La société japonaise -SoftBank -Group acquerra 9,9 % du capital de la minière québécoise -Nemaska -Lithium et y investira jusqu’à 99,1 millions de dollars canadiens. Les fonds obtenus par un placement privé permettront de financer la construction et la mise en service de la mine -Whabouchi, au nord du -Québec, ainsi que la construction de l’usine de transformation à -Shawinigan. De plus, -SoftBank obtient l’option d’acheter jusqu’à 20 % de la production d’hydroxyde et de carbonate de lithium qui sera produite dans les installations de la minière, notamment par un procédé unique d’électrolyse pour lequel -Nemaska détient de multiples brevets.

Les minières investiront beaucoup plus au Québec 

Après une forte baisse des investissements miniers, lesquels ont chuté de 5,13 à 2,49 milliards de dollars entre 2012 et 2015, les perspectives de croissance s’améliorent pour le secteur minier québécois, affirme l’Institut de la statistique du -Québec. L’année 2018 s’annonce prometteuse dans le secteur minier. Selon des données provisoires, les intentions exprimées par les minières indiquent que les investissements pourraient s’établir à 3,39 G $ cette année, soit un bond de 22 % comparativement à 2017.

Howse Minerals obtient le feu vert pour son projet de mine de fer

Le projet de mine de fer à ciel ouvert situé à 25 kilomètres au -nord-ouest de -Schefferville, sur le territoire de -Terre-Neuve--et-Labrador, a reçu l’approbation du ministère fédéral de l’Environnement. Howse -Minerals, une filiale d’une coentreprise menée par -Tata -Steel -Minerals -Canada, prévoit extraire jusqu’à 46 millions de tonnes de minerai de fer du gisement. Le minerai sera expédié vers l’Europe en navire à partir du quai multiusager de -Sept-Îles.


Plus à lire sur Les Affaires Pro

Le vanadium aurait besoin d’un Elon Musk

Noront impatiente d’entamer la construction de la route vers le Cercle de feu en Ontario

L’Ontario lance un système d’inscription électronique de claims miniers

Orefinders acquiert la mine McGarry

Nemaska obtient des fonds supplémentaires pour développer son projet

À suivre dans cette section


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Les fabricants de métaux du Québec prennent d'assaut le web

Mis à jour le 08/11/2019 | Catherine Charron

L'Alliance Métal Québec veut emmener ses membres en 2019 et leur permettre d’utiliser le web pour accroître leur marché.

Métaux de base : des choix défensifs

Édition du 26 Janvier 2019 | Stéphane Rolland

Dans le secteur des métaux de base, il vaut mieux jouer défensif, croit Shane Nagle, de Financière Banque Nationale. ...

À la une

Brèche de sécurité liée au système de paye Phénix

Plusieurs milliers de fonctionnaires fédéraux ont été victimes d’une brèche de sécurité.

Dollarama perd 4,3%, voici pourquoi

Les appels de la part de clients inquiets mettent un analyste sur deux pistes.

Bombardier recule en Bourse après la vente de sa division ferroviaire à Alstom

Mis à jour à 16:46 | La Presse Canadienne

L’annonce d’une transaction avec Alstom marquait la fin du redressement de Bombardier entamé il y a cinq ans.