Un bâtiment dédié aux TI à Sherbrooke

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Janvier 2020

Un bâtiment dédié aux TI à Sherbrooke

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Janvier 2020

Par Pierre Théroux
coworking

(Photo: Scott Winterroth pour Unsplash)

FOCUS RÉGIONAL ESTRIE. Les entreprises sherbrookoises en technologies de l’information (TI) disposent depuis l’automne dernier d’un espace de travail partagé (coworking) qui leur est entièrement consacré. « Espace TI est un lieu de rencontre pour la communauté et un espace de travail convivial, tel que souhaité par les entreprises en TI », précise Josée Fortin, directrice générale de l’organisme Sherbrooke Innopole qui a piloté ce projet.

Espace TI s’adresse à la fois aux start-up, aux entreprises au stade de précommercialisation ou de commercialisation ainsi qu’aux plus grandes firmes qui souhaitent tester la ville comme nouvelle place d’affaires. Les entreprises travaillant avec l’intelligence artificielle, la technologie blockchain ou l’informatique quantique sont plus spécifiquement ciblées.

Un important joueur du domaine de l’informatique quantique, 1QBit de Vancouver, s’y est d’ailleurs installé en octobre 2019. L’entreprise souhaite profiter de sa proximité avec l’Institut quantique de l’Université de Sherbrooke pour y recruter des chercheurs et diplômés.

Espace TI compte deux autres locataires de renom : le leader québécois en intelligence artificielle Coveo, qui y a ouvert un bureau de R-D, et Agiles Studio Pyxis, qui y a implanté un centre de développement logiciel.

Sur le même sujet

L'Estrie «bénie des dieux»

Édition du 22 Janvier 2020 | Pierre Théroux

FOCUS RÉGIONAL ESTRIE. Le dynamisme économique ne se dément pas en Estrie.

Prendre le virage numérique avec Productique Québec

Édition du 22 Janvier 2020 | Pierre Théroux

FOCUS RÉGIONAL ESTRIE. Valorisation des données, Internet des objets, infonuagique, intelligence artificielle...

À la une

Les entreprises doivent se préparer à l’indépendance de l’Écosse

14/05/2021 |

ANALYSE. La victoire des indépendantistes le 6 mai et le Brexit favorisent une victoire du «oui» lors d'un référendum.

Charl-Pol: loin des grosses mains de Jos Tremblay

14/05/2021 | Emmanuel Martinez

L’entreprise Charl-Pol, de Saguenay, a cent ans.

CPQ: la pandémie n'a pas gommé la pénurie de main-d'oeuvre

Mis à jour le 12/04/2021 | Catherine Charron

L'immigration est la solution que souhaitent privilégier les entreprises sondées.