Fin de la quarantaine pour les voyageurs pleinement vaccinés contre la COVID-19

Publié le 21/06/2021 à 13:38

Fin de la quarantaine pour les voyageurs pleinement vaccinés contre la COVID-19

Publié le 21/06/2021 à 13:38

Par La Presse Canadienne

(Photo: Nathan Denette pour La Presse Canadienne)

Les voyageurs entièrement vaccinés et qui ont le droit d’entrer au Canada n’auront plus à se soumettre à une quarantaine, à partir du 6 juillet. 

Fini la quarantaine obligatoire à l’hôtel et le test de dépistage au huitième jour. Fini aussi l’isolement de 14 jours, à condition que le test de COVID-19 à l’entrée au Canada produise un résultat négatif.

Ottawa considère une personne «entièrement vaccinée» si elle a complété sa vaccination de deux doses de Pfizer, Moderna et AstraZeneca (Covishield) ou d’une dose de Johnson & Johnson (Janssen), 14 jours avant d’arriver au Canada.

Les autres vaccins administrés à travers la planète ne suffiront pas pour une exemption de quarantaine au Canada.

Les voyageurs devront soumettre des preuves de leur vaccination en français ou en anglais. Si la preuve a été livrée dans une autre langue, une traduction certifiée conforme devra être fournie.

Ils devront aussi prévoir un plan de quarantaine de 14 jours au cas où leur test à l’arrivée donne un résultat positif. Il ne sera pas nécessaire de s’isoler en attendant le résultat de ce test si on est vacciné.

Des tests négatifs à la COVID-19 obtenus moins de 72 heures avant l’entrée au Canada seront encore exigés.

Ces nouvelles règles ne s’appliquent qu’aux citoyens canadiens, résidents permanents et toutes les autres personnes ayant le droit, en ce moment, d’entrer au Canada malgré les frontières fermées.

 

Legault d'accord avec la réouverture

Le premier ministre François Legault serait prêt à appliquer les nouvelles règles pour toutes les personnes entièrement vaccinées, y compris les touristes étrangers.

«On est d’accord pour ouvrir les frontières, à commencer par les États-Unis, mais à condition qu’on exige que les personnes aient reçu leurs deux doses», a indiqué M. Legault au cours d’un point de presse, lundi matin.

«Mais je peux comprendre que le gouvernement canadien doit s’entendre aussi avec le gouvernement américain, et éventuellement avec les gouvernements des autres pays, pour s’assurer qu’il y ait, par exemple, des preuves vaccinales», a-t-il ajouté, en insistant sur le besoin de l’industrie touristique et autres milieux d’affaires pour des frontières ouvertes. 

«Nous, on pense que quand une personne a deux doses, c’est un risque qui est acceptable», a-t-il souligné.

 

Les prochains assouplissements

«Nous allons être de retour au bon moment avec d’autres changements», a promis le ministre fédéral des Affaires intergouvernementales, Dominic LeBlanc, assurant que son gouvernement n’est «pas insensible aux désirs» de certains secteurs de la société canadienne.

On ignore quand les prochaines étapes seront annoncées.

Cependant, en conférence de presse avec son collègue LeBlanc, la ministre fédérale de la Santé a offert un chiffre.

«Un chiffre que les Canadiens peuvent surveiller, c’est celui du taux de personnes complètement vaccinées, soit 75 % (de la population canadienne)», a dit Patty Hajdu.

En ce moment, environ 20 % des Canadiens ont reçu leurs deux doses de vaccin.

La ministre surveille également les autres indicateurs au pays − hospitalisations, nombre de nouveaux cas − et dans l’ensemble de la planète.

«Je comprends la frustration des gens qui veulent connaître, avec certitude, les prochaines étapes», a-t-elle convenu.

«Le virus nous a surpris plus d’une fois au cours de la dernière année et demie», a-t-elle rappelé.

 

Autres détails

Ottawa annonce également qu’il n’y aura plus de prise de température pour les voyageurs avant l’embarquement dans un avion en direction du Canada.

Les non-vaccinés, arrivés par avion ou par la route, continueront d’être soumis aux règles d’avant le 6 juillet, y compris à la quarantaine imposée à l’hôtel s’ils arrivent par avion.

Les enfants de moins de 12 ans qui ne seront donc pas vaccinés devront s’isoler pendant 14 jours à leur entrée au Canada. Cette quarantaine pourra se faire au domicile ou ailleurs, selon le choix des parents. Les membres de la famille vaccinés ne seront, eux, pas obligés de s’isoler pendant la quarantaine des petits.

Les Québécois qui ont eu la COVID-19 et n’ont reçu, en conséquence, qu’une seule dose de vaccin ne sont pas encore considérés comme pleinement vaccinés par les autorités fédérales et n’auront donc pas droit aux assouplissements du 6 juillet.

La ministre Hajdu dit attendre l’avis de ses conseillers scientifiques à ce sujet.

 

Preuves à fournir

Soixante-douze heures avant d’entrer au Canada, les voyageurs devront soumettre leurs renseignements dans ArriveCan. C’est par cet outil qu’ils donneront aux autorités leur plan de quarantaine et l’information sur leur vaccination. Ils devront y téléverser les documents qui prouvent la vaccination complète.

Ils devront garder sur eux des copies papier des preuves de vaccination à montrer à leur arrivée à la frontière et à conserver pendant 14 jours suivant leur entrée au pays.

«La décision finale en matière d’exemptions est prise par un représentant du gouvernement au point d’entrée, en fonction des renseignements qui lui sont présentés au moment de l’entrée au Canada, ce qui explique pourquoi un plan de quarantaine est encore nécessaire», précise le communiqué publié lundi.

Ainsi, si à la frontière, un douanier soupçonne des symptômes de COVID-19, il pourra imposer une quarantaine au voyageur.

 

Les immigrants

Par ailleurs, le gouvernement fédéral a également annoncé que les étrangers qui comptent immigrer au Canada et qui ont en main une confirmation de résidence permanente (CRP) pourront tous maintenant entrer au pays. Ottawa limitait jusqu’à maintenant l’entrée des détenteurs de CRP délivrées après le 18 mars 2020.

 

Vols d’Inde et du Pakistan

Le ministre fédéral des Transports, Omar Alghabra, a profité de l’annonce des nouvelles mesures lundi pour indiquer que les vols directs du Pakistan ne seront plus interdits. Par contre, les vols directs en provenance de l’Inde continueront d’être interdits au Canada, au moins jusqu’au 21 juillet prochain.

La situation sanitaire en Inde, où le variant Delta a été identifié la première fois, continue d’être inquiétante. Et la propagation de ce variant, beaucoup plus contagieux que le coronavirus d’origine, préoccupe les autorités sanitaires canadiennes, particulièrement en Ontario.

 

À la une

Appel aux candidatures: Chapeau les PDG!

20/07/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

Julien Depelteau, le résilient: contourner les nombreuses tuiles

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! Le patron de Flexpipe a su rebondir malgré toutes les tuiles qui lui sont tombées sur la tête.

Mélanie ­Paul, l'audacieuse: déployer son «Plan ­Sud»

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! L'entrepreneure innue a rebrassé ses cartes pour accélérer sa diversification.