Cop21 : Tous unis derrière le fonds vert

Publié le 04/12/2015 à 11:45

Cop21 : Tous unis derrière le fonds vert

Publié le 04/12/2015 à 11:45

Lors de son discours d’ouverture, le président français François Hollande a rappelé que la France s’engagerait à augmenter de 2 à 5 milliards d’euros sa contribution financière au fonds vert pour le climat mis en place par les Nations-Unies.

Issu du sommet de Copenhague en 2009, ce fonds vise à financer des projets qui permettent de réduire les émissions de gaz à effets de serre dans les pays en développement. Il fait partie des dispositifs visant à financer la transition des pays en développement, et qui nécessitent au total un engagement financier des pays occidentaux à hauteur de 100 milliards de dollars par an.

Des représentants de plusieurs gouvernements en ont profité pour souligner leur engagement. C’était le cas notamment du ministre de la république populaire de Chine en charge des négociations sur le climat, Xie Zhenhua. Il a rappelé que s’il n’a pas consulté la dernière version du projet onusien, il souhaitait s’engager à ce que l’accord comprenne des objectifs à long terme.

Dix sénateurs démocrates américains ont également fait le déplacement pour souligner les engagements du Sénat étatsunien et rappeler à quel point la question du changement climatique est cruciale. 

« Il est urgent de prendre en charge cette question, critique pour la sécurité nationale, mais aussi pour l’économie du pays. Pour cela, nous aurons besoin d’objectifs et d’engagements pour être sûrs de les atteindre », a déclaré le sénateur du Maryland, Ben Cardin.

Pour Ed Markey, sénateur du Maryland, les républicains n’ont pas les votes nécessaires pour bloquer ce qu’il qualifie de « révolution » dans un discours enflammé : « Nous avons repris la présidence, et nous ne laisserons pas les républicains compromettre ces engagements », s’est-il engagé, alors que des questions se posent autour de la capacité qu’aura le président Obama de soutenir un projet légalement contraignant auprès du sénat majoritairement républicain.

À suivre dans cette section

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Bâtisseur d'une PME, si vous ne voulez pas partir, lisez cela

Il y a 6 minutes | Sylvie Huard

BLOGUE INVITÉ. Donner les rênes de l’entreprise familiale à la relève ne se fait pas en claquant des doigts.

Consigne: reprise des contenants le 8 juin sauf sur l'île de Montréal

La reprise de ces contenants sur l’île de Montréal prendra quant à elle effet le 22 juin.

À surveiller: Banque Royale, Québecor et Gildan

Que faire avec les titres de Banque Royale, Québecor et Gildan