Mettre l'innovation au service de la croissance


Édition du 21 Mai 2016

L'époque où la croissance était le fruit d'un heureux accident ou d'investissements massifs en publicité est révolue. Aujourd'hui, les entreprises qui affichent des taux de croissance annuels dans les trois chiffres, de Facebook à Airbnb en passant par la montréalaise Lightspeed, ont en commun d'avoir mis au service de la croissance les fonctions du marketing, des ventes et du développement de produit. Plusieurs entreprises ont créé des postes de directeur de la croissance, de growth hackers (littéralement pirates de la croissance) et de directeurs des données pour implanter cette façon de faire au coeur de leur organisation. Portrait d'une nouvelle discipline incontournable : celle de la croissance.

À lire aussi : Lightspeed : des données, de la méthode et de l'instinct

«Les entreprises conçues pour connaître une croissance rapide sont fondamentalement différentes des autres, car tout ce qu'elles font est pensé de manière à stimuler la croissance», dit Patrick Vlaskovits. Le coauteur de The Lean Entrepreneur est considéré comme l'un des inventeurs du terme growth hacking, une démarche misant sur l'analyse de données, la programmation et l'exploration de nouveaux canaux de distribution pour générer de la croissance.

Pour lui, l'émergence de ce qu'on appelle le growth hacking tient au fait qu'il est plus difficile de convaincre les gens d'adopter une innovation que de les persuader de choisir une version améliorée d'un produit existant. «Quand on fait quelque chose d'innovateur, c'est difficile d'utiliser les canaux traditionnels, car l'innovation est un obstacle à la vente», dit M. Vlaskovits.

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Taxer pour freiner la spéculation immobilière à Montréal?

Les propriétés achetées à titre d’investissement, sans être occupées ni être louées à long terme seraient visées.

Un Torontois poursuit Airbnb après avoir été blessé par balle

Il participait à une grande fête dans une maison louée sur la plateforme en ligne.

À la une

Petit guide de survie au «bad buzz»

20/02/2020 | Catherine Charron

Lorsqu’une soirée entre amis entache votre image de marque sur les réseaux sociaux, voici comment éponger les dégâts.

Victoria's Secret quitte la Bourse

20/02/2020 | AFP

Le nouvel actionnaire majoritaire est le fonds Sycamore, qui a déboursé 525M$ en échange de 55% du capital.

Encore des changements chez Nemaska Lithium: le président quitte

Guy Bourassa n’est plus aux commandes de l’entreprise à l’abri de ses créanciers depuis presque deux mois.