Les projets d'expansion se suivent pour Meglab

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Octobre 2016

Les projets d'expansion se suivent pour Meglab

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Octobre 2016

Louis, Dominic et Kim Valade sont en train de peaufiner une stratégie pour accroître les exportations de Meglab, un fabricant d’équipements miniers de Val-d’Or. [Photo : Paul Brindamour]

Des projets d'expansion, Meglab n'en manque pas. En plus de faire ses premiers pas à l'exportation, l'entreprise de conception et de fabrication d'équipements miniers mène de front l'agrandissement de son usine de Val-d'Or et une acquisition en Ontario.

À ses débuts en 1994, Meglab se spécialisait dans les systèmes électroniques et de télécommunications. Mais c'est en 2010, alors qu'elle s'est mise à offrir une solution intégrée complète, que sa croissance s'est accélérée. En plus de l'électronique, elle fournit des systèmes électriques, d'instrumentation et de contrôle. Et ses services vont de l'ingénierie à la conception, en passant par la fabrication, l'installation, l'entretien, le soutien technique et la réparation.

«En 2010, on avait 30 employés et, maintenant, c'est près de 150, dit Dominic Valade, directeur administratif. L'aspect intégré comble un besoin chez les clients. Ils nous appellent et on s'occupe de tout.»

Louis Valade, président de Meglab et oncle de Dominic, donne l'exemple des sous-stations électriques. «On les fabrique sur mesure en usine, un peu comme les maisons préfabriquées. On les installe ensuite dans la mine et, deux jours après, elles sont prêtes à fonctionner.» En comparaison, il faut environ deux mois pour construire sous terre un tel équipement.

La connaissance de l'environnement minier procure à Meglab un avantage concurrentiel, selon lui. «On apporte des solutions innovantes qui sont adaptées aux mines. Je dis souvent que notre expertise, ce n'est pas l'instrumentation ou l'électronique, mais les mines.»

Nouveaux marchés

Si la PME abitibienne se concentre sur le secteur des mines, elle dessert aussi l'industrie forestière et, depuis peu, quelques clients du secteur industriel. Par exemple, elle a fabriqué deux sous-sections électriques qui sont utilisées pour les travaux de construction du barrage hydroélectrique de Muskrat Falls, au Labrador.

Elle a aussi fourni un système de communication dans le cadre de la restauration du tunnel alimentant en eau la ville de New York à partir de la rivière Hudson. «On nous a approchés pour notre expertise dans les systèmes souterrains», indique Kim Valade, directrice du marketing et fille de Louis Valade.

Meglab tire seulement 5 % de ses revenus de l'exportation, mais elle peaufine une stratégie pour faire mieux. Entre autres mesures, elle a embauché il y a un an un représentant qui parle espagnol et elle s'est trouvé des distributeurs en Argentine, au Mexique et au Maroc.

Une expansion au Canada est également au programme. En ce moment, le Québec représente 75 % de son chiffre d'affaires et le reste du pays, 20 %.

La PME, qui a déjà un bureau à Sudbury, vient d'en ouvrir un autre à Saskatoon. «Ça bouge beaucoup dans la potasse en Saskatchewan, explique Kim Valade qui fait partie de la dizaine d'employés clés devenus actionnaires cette année. Notre nouveau bureau nous rapproche aussi de la Colombie-Britannique qui a plusieurs projets de mines d'argent.»

De plus, des démarches sont en cours pour acquérir un fabricant ontarien de systèmes électriques. «Cela nous aidera à répondre à la demande qui ira en augmentant, car l'exploration minière est repartie de plus belle et plusieurs projets miniers sont déjà annoncés», dit Dominic Valade.

Sans compter que l'augmentation prévue du prix des métaux favorisera la réouverture d'anciennes mines. Cela devrait procurer à Meglab des contrats de mise à niveau des équipements.

Si tout va comme elle l'espère, l'entreprise aura bien besoin des 6 000 pieds carrés de plus que lui procurera l'agrandissement de son usine. Les travaux, qui commenceront dans les prochains jours, permettront de doubler la capacité de production et de créer 15 emplois.

MEGLAB

Nombre d'employés : 145

Rang au classement : 212e

Croissance 1 an : 28 %


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Les marchés sont-ils dangereusement chers?

23/08/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L’investisseur qui a un horizon de plusieurs années devant lui devrait continuer de favoriser les actions

Transat: «Je ne me sens pas mal à l'aise du tout», dit Jean-Marc Eustache

23/08/2019 | Siham Lebiad

Le MÉDAC a remis en question les motivations des dirigeants de Transat d'approuver la proposition d'achat d'Air Canada.

Les actionnaires de Transat A.T. disent «oui» à l'offre d'Air Canada

Mis à jour le 23/08/2019 | La Presse Canadienne

Les actionnaires de Transat ont accepté dans une proportion de 94,77% l'offre d'Air Canada.