Bourse: Wall Street clôt en ordre dispersé mercredi

Publié le 08/08/2018 à 09:45, mis à jour le 08/08/2018 à 16:59

Bourse: Wall Street clôt en ordre dispersé mercredi

Publié le 08/08/2018 à 09:45, mis à jour le 08/08/2018 à 16:59

Par

[Photo: Getty Images]

Wall Street a terminé en ordre dispersé mercredi, affaiblie par les tensions commerciales et une baisse des cours du pétrole après plusieurs séances de progression d’affilée des trois principaux indices boursiers.


Selon les résultats définitifs à la clôture, l’indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a perdu 0,18 %, à 25 583,75 points.


L’indice élargi S&P 500 a lâché 0,03 % à 2 857,70 points.


Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s’est apprécié de 0,06 % à 7 888,33 points.


Cet indice affichait ainsi une série de sept séances de hausses consécutives tandis que le S&P 500 a interrompu une série de quatre hausses d’affilée. Le Dow Jones mis un terme à trois séances de progression de suite.


La Bourse de Toronto a clôturé en hausse mercredi, mais pas suffisamment pour renverser son déclin de 134 points de la veille, pendant que le dollar canadien a perdu des plumes après que certains médias eurent rapporté que l'Arabie saoudite se départissait de ses actifs canadiens.


L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a pris 28,78 points à 16 315,08 points, soutenu par les secteurs de la santé, des technologies de l'information et de l'immobilier. Les reculs des groupes de l'énergie, de la consommation discrétionnaire et des services aux collectivités ont cependant limité ses gains.


Le huard gagnait 0,27% à 0,7680 dollar américain sur le marché des changes à 15H30.


"Alors que la saison des résultats se termine, les marchés semblent en manque de motifs pour continuer à progresser", a estimé Adam Sarhan de 50 Park Investment.


Les valeurs du secteur de l’énergie ont particulièrement souffert mercredi alors que les prix du pétrole se sont nettement repliés.


Les majors pétrolières Chevron (-1,04 %), ExxonMobil (-0,66 %) et les sociétés liées au secteur comme Schlumberger (-0,40 %) et Cimarex (-8,62 %) ont chuté, cette dernière étant surtout affectée par la présentation de ses résultats trimestriels.


De plus, les indices ont été une fois de plus mis sous la pression d’une nouvelle série d’annonces de sanctions de part et d’autre du Pacifique entre Pékin et Washington.


La Chine a annoncé mercredi qu’elle imposerait des droits de douane de 25 % visant 16 milliards de dollars supplémentaires de produits américains, appliquant sa stratégie de rétorsion réciproque face à une administration Trump qui a annoncé une mesure similaire la veille.


Très sensibles à l’actualité liée au marché international, Caterpillar (-1,88 %) et Boeing (-0,85 %) en ont souffert.


« Les incertitudes commerciales pèsent encore. Mais il est important de noter que les mouvements de ventes liés à la guerre entre les deux pays sont de plus en plus faibles et de plus en plus courts. Ils se transforment même parfois en opportunité d’achat », a observé Karl Haeling de LBBW.


Le marché obligataire se détendait : vers 16H20, le rendement sur la dette américaine à dix ans reculait à 2 966 % contre 2 973 % à la clôture mardi, et celui à 30 ans baissait 3 112 % contre 3 118 % la veille à la clôture.


 


 


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Metro prend le plein contrôle de Première Moisson

25/04/2019 | Martin Jolicoeur

Après les Coutu, au tour de la famille Colpron-Fiset de céder les rênes de Première Moisson.

Dans la classe moyenne? Voici pourquoi tu t'appauvris

25/04/2019 | François Normand

BALADO - La classe moyenne a glissé de 64 à 61% de la population de l'OCDE depuis 40 ans. Au Canada, c'est 58%.

Débat: les sables bitumineux, un investissement vert?

25/04/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Le panel «L'avenir de la finance durable au Canada» a soulevé plusieurs questions. Je les dépose pour réflexion.