Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 26/04/2019 à 06:58

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 26/04/2019 à 06:58

(Photo: 123rf)

La Bourse de New York s'annonce hésitante à l'ouverture vendredi matin, les investisseurs devant affronter une avalanche de résultats, avant de prendre connaissance en début d'après-midi de la croissance américaine pour le premier trimestre.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en baisse de 0,08% à 26 420 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, est en hausse de 0,18% à 7812 points. Le S&P500, quant à lui, recule de 0,01% à 2926 points.

Contexte

«Pour cette dernière séance de la semaine, les publications sont encore très nombreuses et vont donc dominer l'agenda des investisseurs, avec le PIB américain, dont la première estimation de l'évolution au premier trimestre est attendue en cours de journée», a rappelé dans une note Tangi Le Liboux, stratégiste pour le courtier Aurel BGC.

Les investisseurs sont «dans l'attente de la publication des chiffres de la croissance américaines pour le premier trimestre et de la suite de la publication des résultats d'entreprises (aux États-Unis) avec notamment: American Airlines, Chevron, Colgate-Palmolive ou encore Exxon Mobil», ont abondé les experts de Mirabaud Securities Genève.

À l’étranger

Les Bourses chinoises ont clôturé en baisse vendredi sur fond de craintes de resserrement de la politique monétaire à Pékin et d'inquiétudes constantes au sujet de l'économie mondiale.

À Hong Kong, les investisseurs ont été encouragés par une série de bénéfices meilleurs que prévu à Wall Street notamment des titans américains Facebook, Microsoft et Amazon.

«Malgré des résultats positifs qui ont massivement profité aux actions aux États-Unis, il est difficile d'ignorer (...) le décalage entre l'économie américaine qui bouillonne, et l'eau glacée qui coule ailleurs dans le monde», estime l'analyste Stephen Innes du cabinet SPI Asset Management.

En Chine continentale, au lendemain d'une forte baisse pour les Bourses, «le marché a conservé les pertes de la veille», relève, dans une note, le courtier Guangzhou Wanlong Securities.

«Les actions de sociétés à forte capitalisation comme celles des banques et des compagnies d'assurance ont encore subi des ajustements au moment où les investisseurs perdent leur appétit pour le risque», estime-t-il.

À l’agenda

Une première estimation sur le Produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis au premier trimestre est par ailleurs très attendue vendredi. La confiance des consommateurs mesurée par l'enquête de l'Université du Michigan pour le mois d'avril suivra.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

16/08/2019 | LesAffaires.com et AFP

«Les investisseurs s'attendent à ce que les États-Unis lâchent du lest avec la Chine.»

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

15/08/2019 | LesAffaires.com et AFP

La liste de nouvelles peu réjouissantes pour les investisseurs s'allonge.

À la une

Pourquoi le Groenland aiguise les appétits américains (et la frénésie d'achat de Trump)

16/08/2019 | AFP

Problème: le Groenland n'est pas une de ces petites îles paradisiaques que les plus fortunés peuvent s'offrir.

Peur d'une récession?

16/08/2019 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. La machine à rumeurs est repartie, devrait-on s’en inquiéter?

Inversion de la courbe des taux aux États-Unis

Mis à jour le 14/08/2019 | AFP

Le taux d'intérêt sur les bons du Trésor américains à 10 ans est passé mercredi sous celui des bons à 2 ans.