Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 24/04/2019 à 07:03

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 24/04/2019 à 07:03

La Bourse de New York pointe vers une ouverture en ordre dispersé mercredi matin, tandis que les investisseurs devaient digérer de nombreux résultats d'entreprises des deux côtés de l'Atlantique.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,14% à 26 676 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, est au neutre à 7838,50 points. Le S&P500, quant à lui, recule de 0,01% à 2937,75 points.

Contexte

Au cours de la journée, «nous prêterons attention à la publication des résultats de ATT, Boeing, Caterpillar, Facebook, Microsoft, Tesla ou encore Visa», ont relevé pour leur part les experts de Mirabaud Securities Genève.

Sur le front commercial, la Maison Blanche a annoncé mardi que les négociateurs américains se rendront en Chine la semaine prochaine pour une nouvelle session de discussions visant à mettre fin à la guerre commerciale entre les deux pays, puis la délégation chinoise se déplacera à Washington début mai.

Outre-Atlantique, «les marchés européens ont été portés par la hausse de Wall Street (mardi), mais la qualité des résultats de ce côté de l'Atlantique n'est pas la même», a estimé dans une note Tangi Le Liboux, stratégiste pour le courtier Aurel BGC.

«Les entreprises européennes, qui publient actuellement, ne déméritent pas pour autant», a-t-il poursuivi.

À l’étranger

Les Bourses chinoises ont clôturé en ordre dispersé mercredi, en dépit des bonnes performances de Wall Street la veille, les investisseurs restant dans l'expectative au regard des mesures monétaires de relance de Pékin.

Le marché a été porté par des résultats meilleurs que prévu la veille par plusieurs grands noms cotés à Wall Street comme Coca-Cola, United Technologies ou Twitter.

À Hong Kong, les marchés se sont félicités de la «très bonne série de rapports sur les résultats (à Wall Street) dont la plupart dépassent les attentes», estime Jim Paulsen, du fonds d'investissement Leuthold Weeden à l'agence financière Bloomberg.

Mais l'effet catalyseur de Wall Street n'a pas duré, la place de Hong Kong fluctuant tout au long de la matinée avant de devenir négative à mesure que la journée s'écoulait.

En Chine continentale, la Banque centrale a démenti mardi une nouvelle baisse prochaine du taux des réserves obligatoires pour relancer l'économie.

«Le gouvernement prévoit probablement de modérer l'ampleur de l'assouplissement de la politique monétaire, car la performance économique a dépassé les attentes», estime l'analyste Zhang Qi du courtier Haitong Securities.

La croissance économique chinoise a bien résisté au premier trimestre 2019, à 6,4%, malgré une demande mondiale en baisse et la guerre commerciale avec les Etats-Unis, selon des chiffres officiels publiés la semaine dernière.

À l’agenda

Du côté des indicateurs, aucune publication majeure ne retient l'attention des investisseurs aujourd'hui.

À suivre dans cette section


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Bourse: le S&P/TSX termine une bonne année 2019 sur un léger recul

L’indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a terminé la séance de mardi en baisse de 35 points.

Bourse: un scénario émerge pour 2020

BLOGUE. Le rétablissement de l'économie et des profits domine les pronostics, mais la Bourse a pris les devants.

À la une

Les années électorales américaines sont habituellement bonnes pour la Bourse

BALADO. Depuis 1928, le S&P 500 a généré un rendement moyen annuel de 9,5%, mais ça grimpe à 11,3% en année électorale.

Même 25% moins cher, vous paierez plus pour votre sans-fil

BLOGUE. C’est ça, une promesse de politicien...

Comment diable donner un feedback négatif?

BLOGUE. Voici les conseils pratiques de deux professeurs de l'ESG-UQÀM, Joëlle Carpentier et Jacques Forest.