Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 12/03/2019 à 07:09

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 12/03/2019 à 07:09

[Photo : 123rf]

La Bourse de New York semble vouloir débuter dans le rouge mardi, l'espoir d'un accord sur le Brexit ne suffisant pas à faire oublier les déboires de Boeing.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en repli de 0,28% à 25 581 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, progresse de 0,01% %, à 7165,50 points. Le S&P500, quant à lui, perd 0,08% à 2781,75 points.

Contexte

«La journée sera longue et intense à Londres ce mardi», a noté Tangi Le Liboux, stratégiste du courtier Aurel BGC en se demandant si les parlementaires britanniques vont «considérer que les changements apportés à l'accord changent vraiment la donne».

«L'espoir sur le Brexit» offre «un élément de soutien», ont également relevé les experts de Mirabaud Securities Genève.

A seulement 17 jours de la date prévue pour le Brexit, les députés britanniques se prononcent mardi sur l'accord de divorce d'avec l'Union européenne, après les garanties de dernière minute que la Première ministre Theresa May a annoncé avoir décrochées.

La dirigeante conservatrice s'est rendue lundi soir à Strasbourg, où siège cette semaine le Parlement européen, pour rencontrer les responsables européens dans une tentative de sauvetage de l'accord de divorce qu'ils avaient conclu fin novembre mais qui avait été rejeté massivement par son parlement il y a deux mois.

Les deux parties ont annoncé des «changements légalement contraignants» à l'accord, avec l'espoir qu'il obtienne l'assentiment des députés britanniques lors du vote programmé mardi soir.

À l’étranger

Les Bourses chinoises ont de nouveau terminé en nette hausse mardi, soutenues par les gains enregistrés à Wall Street, dans un marché rassuré sur le Brexit et tiré notamment par les valeurs énergétiques.

Après leur plongeon de la semaine dernière, les places chinoises avaient rebondi lundi et ont conforté mardi leur remontée --dans le sillage de Wall Street, où l'enthousiasme sur les titres technologiques a tiré la cote.

Les places asiatiques étaient par ailleurs rassérénées par des nouvelles jugées rassurantes sur le Brexit: la Première ministre britannique Theresa May a annoncé avoir obtenu des garanties supplémentaires à l'accord avec l'UE, à quelques heures d'un vote au Parlement.

Pour autant, le sursaut des Bourses de Hong Kong et Shanghai reste fragile, d'autant que les marchés demeurent suspendus aux aléas des pourparlers entre Chine et États-Unis pour résoudre leur guerre commerciale -- sans accord en vue.

«Les investisseurs sont dans une phase d'optimisme en dépit de l'assombrissement de la conjoncture mondiale. Mais ils devraient rester prudents, car ce répit repose sur des fondements précaires» et le marché fluctue «au gré des titres des journaux», notait Jeffrey Halley, analyste du courtier Oanda.

À l’agenda

Du côté des indicateurs, on attend aux États-Unis l'indice des prix à la consommation pour février.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street flambe au lendemain d'une séance noire

Mis à jour le 10/03/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés boursiers ont repris de l'altitude cet après-midi dans une journée à forte volatilité.

Bourse: le S&P/TSX termine une bonne année 2019 sur un léger recul

L’indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a terminé la séance de mardi en baisse de 35 points.

À la une

Bourse: Wall Street démarre la semaine sur les chapeaux de roues

Mis à jour à 16:55 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le Nasdaq a clôturé à un record pour la troisième séance de suite.

Titres en action: Johnson & Johnson, Nissan, MTU

Mis à jour à 13:53 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un rebond de la demande mondiale pour le pétrole fait grimper les prévisions

Le rebond de la demande dépassera la capacité des producteurs à rétablir l’offre, croit une analyste.