Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 15/01/2018 à 07:28, mis à jour le 15/01/2018 à 07:54

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 15/01/2018 à 07:28, mis à jour le 15/01/2018 à 07:54

1. Contexte

La Bourse de Toronto devrait amorcer la séance en légère baisse lundi, tandis que Wall Street est fermée en raison d'un congé en mémoire de Martin Luther King Jr.

La séance s'annonce calme, mais la semaine devrait être animée par le début de la saison des résultats trimestriels au Canada et par la hausse anticipée du taux directeur de la banque centrale mercredi.

2. Prévisions

Les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq montent de respectivement 0,14%, 0,45% et 0,03%, dans les négociations précédant l'ouverture officielle de mardi.

Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, se replie de 0,199% à 69,74$US.

3. À l'étranger

En Asie, la Bourse de Hong Kong a mis fin à la séance haussière record avec un recul de 0,23%. La Bourse de Shanghai a de son côté baissé de 0,55%. Le Nikkei de la Bourse de Tokyo faisait cavalier seul, avec un gain de 0,26%.

Les principales Bourses européennes battent en retraite à la mi-séance, pénalisées par la vigueur de l'euro, qui se trouve près d'un sommet de trois ans face à la devise américaine. Le CAC 40 de Paris cède 0,13%, le DAX de Francfort laisse tomber 0,32% et le FTSE 100 de Londres perd 0,07%.

L'un des principaux points d'attention ce lundi était la forte appréciation de l'euro, causée notamment par «l'anticipation que la Banque centrale européenne pourrait mettre fin à son programme de soutien monétaire plus vite que ne l'attendent les marchés», selon Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

L'euro accentuait sa hausse face au dollar lundi, grimpant à de nouveaux plus hauts en un peu plus de trois ans.

Toutefois, «même si assez régulièrement l'euro fort revient sur le devant de la scène, force est de constater que, pour l'instant, il n’est pas en mesure de pénaliser durablement la tendance économique sur le Vieux-Continent», nuançait Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Le thème des politiques monétaires restera au premier plan ces prochains jours, avec la publication de l'inflation en zone euro pour décembre mercredi, une donnée traditionnellement observée de près par la BCE.

4. Agenda

La seule donnée économique du jour portera sur les ventes de maisons existantes de décembre au Canada.

Aux États-Unis, la prochaine statistique sera publiée mardi.

5. Titres en action

Cameron Doerksen, de la Financière Banque Nationale, a réduit ses prévisions pour le quatrième trimestre d'Air Canada(AC, 24,49$) en raison de la hausse des prix du carburant. M. Doerksen anticipe désormais un bénéfice d’exploitation de 442M$, plutôt que celui de 461M$ visé précédemment. Il prévoit aussi une perte de 0,01$ par action, plutôt qu’un bénéfice de 0,05$ l’action. L’analyste réitère toutefois son opinion optimiste pour le transporteur montréalais, maintenant sa recommandation surperformance pour le titre et sa cible de 33$.

Tim Casey, de BMO Marchés des capitaux, réduit de 16% son cours-cible pour le titre du principal exploitant de cinémas du pays, Cineplex(CGX, 33,83$). Il fait ainsi passer sa cible de 44$ à 37$. L’analyste a abaissé ses prévisions pour le quatrième trimestre de 2017, ainsi que les exercices 2018 et 2019 en raison de la performance récente du box-office au pays et d’une faible croissance de 1% anticipée des recettes au guichet des cinémas pour les deux prochaines années. L’analyste note que le recul de 32% du titre depuis six mois montre que les investisseurs se sont adaptés à un profil de rentabilité dégradé chez Cineplex. M. Casey a tout de même senti le besoin d’ajuster l’évaluation qu’il accorde à l’entreprise.

Irene Nattel, de RBC Marchés des capitaux, souligne dans son suivi hebdomadaire des chaînes de dépanneurs que les marges bénéficiaires à la pompe aux États-Unis ont été relativement stables au cours de la dernière semaine. L’analyste anticipe une marge de 19 cents US le gallon pour le trimestre en cours chez Alimentation Couche-Tard(ATD.B, 65,13$). Elle note aussi que le 7e plus important lot du Powerball et le 4e plus gros du Mega Millions ont été remportés ces derniers jours. Les gros lots à la loterie contribuent généralement à mousser le trafic dans les dépanneurs américains, selon elle.

Le fournisseur de logiciels Enghouse Systems(ENGH, 61,58$) a nommé Vince Mifsud à titre de président de l’entreprise torontoise. Il aura pour responsabilité de superviser l’ensemble des finances et des activités quotidiennes de la société. M. Mifsud se rapportera au chef de la direction et président du conseil d’Enghouse, Stephen J. Sadler.

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

À surveiller : Salesforce, Zoom et BMO

08:38 | Catherine Charron et Stéphane Rolland

Voici quelques recommandations d’analystes.

Salesforce confirme l'achat de Slack pour 27,7G$US

01/12/2020 | AFP

Avec l'achat de Slack, Salesforce pourra entrer en compétition plus frontale avec Microsoft.

COVID-19: dès vendredi, tous les commerces resserreront les règles

Il y a 12 minutes | La Presse Canadienne

Les contrevenants s’exposent à des amendes pouvant aller de 1000 $ à 6000 $ a dit Geneviève Guilbault.