Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 22/05/2020 à 07:50

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 22/05/2020 à 07:50

«Le risque d'agitation à Hong Kong perturbe les marchés», après que des mesures aient été imposées par Pékin. (Photo: Getty Images)

Les marchés mondiaux ont les yeux rivés vers Hong Kong, où Pékin a imposé de nouvelles mesures sanitaires pour contrôler l’épidémie de coronavirus.

Wall Street se préparait à ouvrir en baisse également. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average reculait de 0,34%, celui de l'indice élargi S&P 500 de 0,32% et celui du Nasdaq, à forte coloration technologique, de 0,46%.

Contexte

«Le risque d'agitation à Hong Kong perturbe les marchés», a noté Neil Wilson, un analyste de markets.com.

Affichant vendredi son triomphe face au coronavirus, tout en renonçant à se donner un objectif de croissance, Pékin a en effet par la même occasion annoncé un tour de vis contre l'opposition démocratique à Hong Kong.

L'indignation n'a pas tardé à se manifester, les militants pro-démocratie y voyant l'une des pires attaques menées contre l'autonomie du territoire.

Et conséquence immédiate, la Bourse de Hong Kong a plongé de plus de 5%.

«Cela peut potentiellement faire de grosses étincelles, car cela va attiser les protestations locales et va mettre en colère les États-Unis. À un moment où les relations avec la Chine sont déjà tendues», a estimé M. Wilson.

Ces appréhensions s'ajoutent à celle toujours prégnante d'une nouvelle flambée des contaminations au fur et à mesure que les économies se déconfinent.

«Une grande partie des gains enregistrés ces dernières semaines ont été alimentés par la perspective d'un lent retour à la normale, mais cela s'accompagne de la crainte que les efforts accomplis pour contenir l'infection puissent être mis en péril», a ainsi rappelé David Madden, un analyste de CMC Markets.

Si l'Europe et les États-Unis commencent à se projeter vers l'été avec la réouverture des plages et des cafés, la pression reste forte: le cap tristement symbolique des 5 millions de personnes touchées par le virus a été dépassé jeudi.

À l’étranger

Les Bourses asiatiques ont nettement reculé vendredi, avec une lourde chute à Hong Kong, face à une proposition de loi sécuritaire de Pékin risquant de raviver la crise politique dans le territoire autonome, marqué par des émeutes monstres l'an dernier.

L'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a plongé de 5,56% à 22.930 points à la clôture.

En Chine continentale, l'indice composite de Shanghai a perdu 1,89% à 2.814 points, et celui de Shenzhen a lâché 2,02% à 1.752 points, alors que le marché du pétrole rechutait aussi lourdement.

À la Bourse de Tokyo l'indice vedette Nikkei a lui aussi fini dans le rouge, mais plus légèrement (-0,8% à 20.338 points).

La Bourse de Londres évoluait en baisse vendredi, les investisseurs se montrant frileux avant un week-end de trois jours au Royaume-Uni et vu le regain de tensions politiques à Hong Kong.

L’indice FTSE-100 des principales valeurs chutait de 0,53 % à 5 983 points vers 07H45.

La Bourse de Francfort a ouvert en baisse vendredi, le Dax perdant 0,32 %, sur un marché craignant un retour des tensions sino-américaines.

L’indice vedette perdait 35 points à 11 031 points.

La Bourse de Paris restait mal orientée (-0,16 %) vendredi à sa mi-journée, appréhendant de voir Hong Kong à nouveau secouée par les protestations.

L’indice CAC 40 perdait 7 points à 4 438 points. La veille, il avait fini en baisse de 1,15 %.

À l'agenda

Dans la journée, les investisseurs prendront par ailleurs connaissance du compte-rendu de la réunion de politique monétaire d'avril de la Banque centrale européenne.

Du côté des indicateurs, l'agenda est dépouillé à l'exception des chiffres PMI d'activité manufacturière en zone euro pour mai.


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

08:37 | LesAffaires.com et AFP

En ce jour férié aux États-Unis, la Bourse de Wall Street demeurera fermée.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

21/05/2020 | LesAffaires.com et AFP

Les plans de relance américain et européen sont éclipsés par les tensions sino-américaines.

À la une

Des copropriétés de plus en plus petites

La taille médiane des nouvelles copropriétés a diminué de plus de 25% en environ 15 ans.

L'ARC reporte la date limite pour les déclarations de sociétés

Il y a 27 minutes | La Presse Canadienne

Les déclarations de revenus des sociétés T2 autrement exigibles en juin, juillet ou août, sont reportées en septembre.

Start-ups: quel a été l’impact de la COVID-19?

10:57 | Jean-François Venne

DÉFI START-UP. Des start-ups ont vu leur modèle d’affaires devenir obsolète en quelques jours à cause de la pandémie.