Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 27/09/2021 à 07:58, mis à jour le 27/09/2021 à 08:06

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 27/09/2021 à 07:58, mis à jour le 27/09/2021 à 08:06

(Photo: 123RF)

L'Europe a débuté la semaine nettement dans le vert, en particulier le Dax de Francfort après des élections allemandes jugées rassurantes, tandis que les prix du pétrole continuaient de monter. La tendance à Wall Street était plus contrastée.

Les indices

Aux États-Unis, vers 8h00, les contrats à terme du Dow Jones gagnaient 75 points, ou de 0,22%, à 34 749 points. Ceux du S&P 500 perdaient 3,50 points, ou 0,08% à 4 442,25 points alors que ceux du Nasdaq diminuaient de 83 points, ou 0,54 %, à 15 235,75 points.

En Europe, les résultats étaient à la hausse. À Londres, le FTSE 100 oscillait l'équilibre à 7 054,45 points(+2,97 points, 0,04%). À Paris, le CAC 40 prenait 0,34% et à Francfort, le DAX haussait de 0,54%.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a perdu 0,03% et le Hang Seng de Hong Kong a gagné 0,07%.

Du côté du pétrole, vers 8h00, le prix du baril de WTI américain montait de 1,49% à 75,08 $US et le baril de Brent de la mer du Nord prenait 1,47% à 79,24 $US.

 

Le contexte

«Pour l’Europe et la zone euro, à ce stade il est difficile de croire à un possible changement des positions de l’Allemagne sur les principales politiques européennes», estime Sebastian Paris Horvitz, directeur de la recherche de La Banque Postale AM. 

Selon les premiers résultats officiels provisoires en Allemagne, le centre gauche du SPD et leur chef de file Olaf Scholz devance de peu l'union conservatrice CDU-CSU d'Armin Laschet.

Mais du côté des milieux d'affaires, «de nombreux investisseurs et entrepreneurs sont soulagés qu'une alliance de gauche n'ait pas réussi à obtenir la majorité», commente Jörg Krämer, chef économiste Commerzbank. 

En Asie, les craintes autour d'Evergrande se sont aussi un peu apaisées par rapport au début de la semaine précédente, même si le géant immobilier chinois n'a pas assuré avoir réalisé le paiement d'une première échéance la semaine dernière.  

Les marchés surveillent en revanche la hausse du prix de certaines matières premières, et leurs conséquences sur le niveau de l'inflation.

«La crise énergétique qui s'étend en Europe va-t-elle devenir mondiale ? (…) Les stocks de gaz naturel sont insuffisants. Après l'Europe, les regards se tournent vers la Chine qui manque déjà d'énergie. L'inflation sera-t-elle réellement transitoire ?», s'interroge Tangi le Liboux, analyste du courtier Aurel BGC. 

Le titre du géant immobilier allemand Vonovia grimpait de +4,16% à 56,10 euros, au lendemain d'un référendum d'initiative citoyenne à Berlin, non contraignant, qui a débouché sur une nette majorité d'accord pour «exproprier» les grandes sociétés immobilières. Vonovia «est prête à relever les défis du marché du logement berlinois avec un nouveau gouvernement d'État et les acteurs sociaux de la ville», a déclaré lundi son président Rolf Buch.

Rolls Royce prenait 9,86% à 146 pence à Londres. Le motoriste d'aviation a remporté un contrat pouvant s'élever jusqu'à 2,6 milliards de dollars américains pour la fourniture de moteurs à la flotte de bombardiers B-52 de l'US Air Force.

Sur la place parisienne, l'équipementier automobile Faurecia prenait 4,17% à 41,93 euros après le lancement de la première phase de son offre publique d'achat (OPA) sur son concurrent allemand Hella. Ce dernier restait stable (-0,07%) à 60,38 euros, tout proche du prix fixé de 60 euros par action. Le rapprochement entre les deux entreprises, annoncé mi-août, donnera naissance au 7e équipementier automobile mondial. 

Cette hausse soutenait les cours des entreprises pétrolières: à Londres, Royal Dutch Shell prenait 3,07% à 1 576 pence et BP 2,87% à 329 pence. À Paris, Total prenait 2,95% à 40,87 euros.

L'euro reculait de 0,16% par rapport au billet vert à 1,170 4 $US.

Le bitcoin évoluait en légère hausse de 0,61% à 43 915 $US, encore sous le tour de vis réglementaire en Chine vendredi.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street a terminé sur de nouveaux records

Mis à jour à 17:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a pour sa part terminé en hausse.

Malgré les «Facebook Papers», le réseau social attend de bons résultats financiers

15:49 | AFP

Jusqu'à présent, les déboires de Facebook dans la presse les ont laissés de marbre.

À la une

Bourse: Wall Street a terminé sur de nouveaux records

Mis à jour à 17:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a pour sa part terminé en hausse.

Les promesses de la «DeFi», entre rêve cryptoanarchiste et révolution fintech

LES CLÉS DE LA CRYPTO. La finance peut-elle se passer des mécanismes traditionnels?

À surveiller: Stantec, Shopify et Precision Drilling

09:17 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Stantec, Shopify et Precision Drilling? Voici quelques recommandations d’analystes.