Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 22 avril

Publié le 22/04/2024 à 08:37, mis à jour le 22/04/2024 à 08:37

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 22 avril

Publié le 22/04/2024 à 08:37, mis à jour le 22/04/2024 à 08:37

(AP Photo/Eugene Hoshiko)

REVUES DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux étaient principalement en hausse lundi matin, alors que les investisseurs se concentraient sur les plus récents bénéfices annoncés par de grandes entreprises. Le marché est aussi tourné vers la publication, plus tard cette semaine, de données macroéconomiques et de nombreux résultats d'entreprises, dont les géants américains de la tech.


Les indices boursiers à 7h30

Londres bondissait de 1% en début de séance en Europe. Francfort avançait de 0,2% et Paris reculait de 0,1%. 

À New York, avant l'ouverture des marchés, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles et l'indice élargi S&P 500 s'amélioraient de 0,3%.

En Asie, le Nikkei 225 a ajouté 1% à Tokyo. La bourse de Shanghai a reculé de 0,7% et le Hang Seng a avancé de 1,8% à Hong Kong. Sydney a bondi de 1,1% et Séoul de 1,3%.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole laissait couler 92 cents US à 81,30$US le baril.

 

Le contexte

Le marché débute la semaine «sur une note positive», rassuré par le fait qu'il n'y ait pas eu «d'escalade des tensions au Moyen-Orient» au cours du weekend, après les lancements de missiles d'Israël contre l'Iran vendredi.

Tous les regards sont tournés vers les résultats d'entreprises, alors que «178 entreprises de l'indice américain S&P 500» doivent publier les leurs, «dont quatre des "sept magnifiques", à savoir Tesla (après la clôture de mardi), Microsoft, Alphabet (jeudi) et Meta (mercredi)», décrivent les analystes de Deutsche Bank.

En Europe, Hermès, TotalEnergies, Lloyds, AstraZeneca, Barclays, Telecom Italia, Prada, Eni, Heineken, ou encore Nestlé publieront notamment leurs performances financières du début d'année.

En parallèle de la saison des résultats, beaucoup de données économiques importantes seront publiées.

Jeudi sera dévoilée la première estimation du PIB américain du premier trimestre, puis vendredi l'indice des prix PCE pour mars aux États-Unis — des données «cruciales pour les investisseurs et les analystes, étant donné les incertitudes quant à la politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed)», commente Pierre Veyret, analyste d'ActivTrades.

La Fed, qui tient sa prochaine réunion de politique monétaire du 30 avril au 1er mai, a indiqué être dépendante des données macroéconomiques pour définir la trajectoire de sa politique monétaire.

Après plusieurs signes montrant la résilience de l'économie américaine, les espoirs du marché de voir la Fed procéder à une première baisse de ses taux directeurs dès le mois de juin ont été douchés. Et alors que trois baisses étaient attendues en 2024, le marché ne table plus que sur une baisse en septembre.

 

Galp Energia s'envole à Lisbonne

Le titre du groupe portugais Galp Energia s'envolait de près de 18% à Lisbonne au lendemain de l'annonce de la découverte d'un gisement au large de la Namibie pouvant contenir 10 milliards de barils de pétrole.

 

Le suédois Embracer se divise en trois

Le groupe suédois de jeux vidéo Embracer a annoncé lundi sa scission en trois sociétés cotées afin de permettre à chacune «de mieux se concentrer» sur sa stratégie propre, une décision saluée par la Bourse de Stockholm où le titre s'envolait de 8,77%.

 

Baisse du pétrole et des valeurs refuges

Les prix du pétrole commençaient la semaine en baisse, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant en l'absence de nouveaux développements.

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en juin, perdait 0,71% à 86,67 dollars US. Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI), pour livraison en mai, dont c'est le dernier jour de cotation, baissait de 0,40% à 82,81 dollars US.

Du côté des valeurs refuges, l'or lâchait 1,43% à 2357,74 dollars US l'once.

L'euro était stable (-0,02%), à 1,0653 dollar US pour un euro.

Sur le marché obligataire, le rendement des emprunts américains à dix ans s'établissait à 4,65% contre 4,62% à la clôture jeudi et l'allemand à même échéance à 2,54%, comme la veille.

Le bitcoin montait dans la foulée d'un évènement technique appelé «halving» ayant réduit l'offre de nouveaux bitcoins. La vedette des cryptomonnaies gagnait 2,15% à 66 050 dollars US.

 

Sur le même sujet

Bourse: le Nasdaq bat un record, le Dow Jones recule

Mis à jour le 28/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a chuté de plus de 100 points.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 28 mai

Mis à jour le 28/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les indices boursiers dispersés avant des indicateurs d'inflation.

OPINION Le dollar numérique déclaré hors-la-loi
Mis à jour le 27/05/2024 | François Remy
Bourse: Toronto termine en hausse, aidée par l'énergie et les industries
Mis à jour le 27/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 27 mai
Mis à jour le 27/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

OBNL: le sentiment d’imposture bien plus présent chez les femmes que les hommes

28/05/2024 | Emmanuel Martinez

Le sentiment d’imposture est plus présent chez les femmes que chez les hommes qui siègent sur les CA d’OBNL québécoises.

Adaptation au climat: les entreprises doivent se préparer au pire

28/05/2024 | François Normand

Le Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) a publié un rapport crucial pour le Québec.

Climat: le GEA recommande de la «cohérence gouvernementale»

Mis à jour le 28/05/2024 | La Presse Canadienne

Les membres du GEA ont publié une liste de 20 recommandations, soutenues par plus de 90 moyens.