Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 18/05/2021 à 07:12

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 18/05/2021 à 07:12

(Photo: Getty Images)

Les bourses mondiales sont au beau fixe mardi, pariant sur une reprise de l'économie et mettant de côté les craintes inflationnistes pour un temps.

 

Les indices

À Wall Street, vers 7h15, les contrats à terme du S&P 500 gagnaient 11 points à 4 169 points, ceux du Dow Jones prenaient 69 points à 34 325 points et ceux du Nasdaq augmentaient de 92 points à 13 395 points.

En Europe, les marchés étaient en hausse à mi-séance. À Londres, le FTSE 100 s'appréciait de 29 points à 7 062 points. À Paris, le CAC 40 montait de 12 points à 6 380 points et à Francfort, le DAX avançat de 45 points à 15 443 points.

En Asie, les marchés ont fait fi des chiffres moins bons que prévus du PIB japonais et ont clôturé dans le vert. Tokyo a bondi de 2,09%, Hong Kong de 1,42% et Shanghai a grappillé 0,32%.

 

Le contexte

«Malgré la baisse enregistrée hier, les marchés européens semblent toujours moins vulnérables que les marchés américains, mais cela est dû en grande partie au fait qu'ils sont également moins élevés», constate Michael Hewson, analyste chez CMC Markets UK.

Les craintes d'une inflation forte et durable s'estompent avec les derniers indicateurs publiés, même si elles restent dans l'esprit de tous les investisseurs. 

Au Royaume-Uni, le taux de chômage a reculé à 4,8% au premier trimestre contre 4,9% pour décembre à février malgré un confinement strict.

Le produit intérieur brut (PIB) du Japon a reculé un peu plus que prévu au premier trimestre (-1,3% par rapport au trimestre précédent).

«Nous sommes dans un cycle de reprise inhabituel, car la reprise incertaine et inégale entre les régions est un facteur de ralentissement, tandis que la flambée des prix des matières premières et des coûts de production menace les politiques monétaires de soutien en raison de la hausse de l'inflation», explique Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote.

Sur le marché obligataire, les taux d'intérêt étaient stables mardi, après être légèrement remontés la veille, le rendement de la dette américaine à 10 ans était à 1,65%.

La dette publique de l'Espagne a atteint fin mars 125,3% du PIB.

Avant le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui sera publié mercredi, les marchés scruteront mardi la publication d'une deuxième estimation du PIB de la zone euro.

Au Parlement européen, un vote se tiendra en milieu de journée sur le plan de relance de l'Union européenne.

 

Du côté du pétrole

Vers 7h15, le baril de WTI américain augmentait de 0,5% à 66,60 $US et le baril de Brent de la mer du Nord gagnait 0,6% à 69,88 $US.

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

11/06/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Bourse: le S&P/TSX clôt la semaine à un nouveau sommet

Mis à jour le 11/06/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le S&P 500 a aussi terminé vendredi sur un record pour la deuxième séance d'affilée.

À la une

Le Canada se fait damer le pion par la Chine en Amérique du Sud

11/06/2021 | François Normand

ANALYSE. L'Europe s'inquiète de la perte de son influence économique dans le Mercosur. Le Canada, lui, regarde ailleurs.

Lumenpulse renonce à son retour en Bourse

11/06/2021 | Denis Lalonde

Lumenpulse, qui souhaitait revenir en Bourse à une valorisation d'un milliard de dollars, interrompt son PAPE.

Lumenpulse revient en Bourse avec une valeur d'un milliard

BLOGUE. Lumenpulse devient LMPG et revient en Bourse avec deux nouveaux partenaires québécois.