« Les banques américaines sont attrayantes »


Édition du 21 Avril 2018

Stéphane Rolland - Lors de notre dernière entrevue, il y a deux ans, vous nous aviez dit que les investisseurs devaient s'attendre à des rendements plus modestes sur un horizon de dix ans en raison des multiples élevés. La Bourse a encore fortement poursuivi sur sa lancée ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Avantage concurrentiel (partie 2): les coûts de commutation et l’économie d’échelle.

BLOGUE INVITÉ. Est-ce un avantage concurrentiel du point de vue des banques canadiennes et de la STM?

Goldman reporte à 2020 sa feuille de route

15/04/2019 | AFP

Cette diversification intervient après des résultats en demi-teinte au premier trimestre.

À la une

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.