Yuan: le Sénat américain veut pénaliser la Chine

Publié le 11/10/2011 à 18:58

Yuan: le Sénat américain veut pénaliser la Chine

Publié le 11/10/2011 à 18:58

Par AFP

Le Sénat américain a adopté mardi un projet de loi visant à pénaliser la Chine, soupçonnée de manipuler sa monnaie afin de gonfler ses exportations, malgré les réticences de la Maison Blanche, de la Chambre des représentants et la colère de Pékin.

Les élus du Sénat, à majorité démocrate, ont adopté ce texte par 63 voix contre 35. Mais la Chambre des représentants n'a pas prévu de se prononcer sur la mesure, car les chefs de la majorité républicaine dans cette assemblée craignent une guerre commerciale avec Pékin.

A l'approche de la présidentielle de novembre 2012, les partisans du texte soutiennent que l'économie américaine, avec son taux de chômage à 9,1%, souffre d'une sous-évaluation de la monnaie chinoise.

Avec ce projet de loi, les sénateurs cherchent à pousser le Trésor à accuser formellement Pékin de manipuler sa monnaie. Ils prévoient des sanctions le cas échéant.

De son côté, le président Barack Obama ne soutient pas l'initiative des sénateurs de son parti. La Maison Blanche s'inquiète du respect dans ce projet de loi des "obligations internationales" américaines vis-à-vis de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

La semaine dernière, le président avait pourtant accusé la Chine de "fausser" les échanges commerciaux mondiaux en intervenant pour faire baisser la valeur du yuan.

De son côté, Pékin s'est déclaré "fermement opposé" à la proposition de loi américaine.

 

 


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approche.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.