Taiwan Semiconductor : parce que j'aime le marché chinois


Édition du 02 Juin 2018

Taiwan Semiconductor : parce que j'aime le marché chinois


Édition du 02 Juin 2018

Par Tahar Mansour

[Photo: ­Taiwan Semiconductor Manufacturing Company / Facebook]

Vous avez remarqué que j'ai un préjugé favorable pour les grandes entreprises chinoises inscrites aux Bourses américaines. Il y a cinq raisons qui expliquent ce préjugé :

1. C'est un marché énorme qui fait presque cinq fois le marché américain mais qui, surtout, croît à un rythme dont on rêve dans les pays occidentaux. J'écoutais les budgets de nos ministres des Finances qui se félicitaient de la croissance réelle de notre économie, à 3 % ou à 3,5 %. Les dirigeants chinois ont presque paniqué lorsque le taux de croissance réelle de leur économie est descendu à 7 %.

2. Ce marché est voisin d'autres marchés asiatiques populeux dont le taux de croissance est aussi intéressant, surtout au Vietnam et en Inde.

3. Les dirigeants chinois sont très agressifs dans leur stratégie d'investissement mondiale, surtout en Afrique.

4. Xi Jin Ping, le président de la République populaire, mène son pays de main de fer. Il est en train de libéraliser l'économie tranquillement et en douceur, un pas à la fois. Contrairement à l'ex-URSS de Boris Eltsine, il ne risque pas d'y avoir de chaos en Chine.

5. Les Chinois sont patients et ont une vue à très long terme.

C'est ce contexte qui m'amène cette fois à vous parler de Taiwan Semiconductor (TSM, 38,34 $ US), une superbe entreprise de semi-conducteurs fondée en 1987, dont la valeur avoisine les 225 G $ US et qui est du même acabit que Qualcom et Broadcom. L'entreprise fabrique et commercialise des circuits intégrés pour les ordinateurs, l'industrie de l'énergie solaire et les appareils électroniques en général. Elle offre aussi à ses clients du soutien technique et des services spécialisés en informatique. De surcroît, elle s'est engagée dans la recherche et développement RFID, la Radio Frequency Identification, qui consiste à numériser des produits sans les voir ni les toucher. En fait, c'est un système de repérage et de géolocalisation des produits.

Comme le montre le tableau ci-dessus, pour le secteur informatique, l'action est relativement peu volatile. Si vous croyez que l'économie de la région asiatique n'a pas fini de croître, Taiwan Semiconductor est une excellente porte d'entrée. D'autant que l'action offre un rendement de dividende de 2,65 %

Tahar Mansour est économiste, Ph.D. et chargé de cours à l’Université du Québec à Trois-Rivières. 

À la une

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour il y a 2 minutes | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Bourse: pas encore de panique, selon Luc Girard

BALADO. Malgré des jours sombres Luc Girard juge qu'il n'y a pas encore eu de vent de panique sur les marchés boursiers.

Bourse: la saison des ventes fiscales bat son plein

BLOGUE. Les investisseurs vendent leurs perdants pour réaliser des pertes fiscales. Ces titres peuvent ensuite rebondir.