Syntax de Montréal achète l'allemande Freudenberg et l'américaine EmeraldCube

Publié le 19/03/2019 à 06:59

Syntax de Montréal achète l'allemande Freudenberg et l'américaine EmeraldCube

Publié le 19/03/2019 à 06:59

Par La Presse Canadienne

Les co-présidents de ­Syntax, Kenny et ­Ryan ­Etinson. (Photo: courtoisie)

La firme montréalaise Syntax se donne les moyens d'aller jouer dans la cour des grands.

L'entreprise vient de faire l'acquisition de deux joueurs importants du secteur technologique à l'international, soit l'allemande Freudenberg IT et l'américaine EmeraldCube Solutions.

La valeur de la transaction n'a pas été rendue publique, mais l'acquisition a été réalisée avec l'appui de Novacap, une société montréalaise de financement en capitaux propres dont le président, Pascal Tremblay, a indiqué en conférence de presse, lundi, que sa firme avait participé à une injection de près de 450 millions $.

La Banque Nationale et le Fonds de solidarité de la FTQ ont également été partenaires dans ces acquisitions.

Le siège social de l'entité sera à Montréal, puisque c'est Syntax qui se porte acquéreur des deux autres, mais le morceau est de taille: Freudenberg compte 850 employés et EmeraldCube Solutions environ une centaine.

Le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, présent lors de l'annonce, en a profité pour mettre les pendules à l'heure en matière de ventes et d'acquisitions d'entreprises québécoises.

«On parle souvent au Québec de ventes de nos entreprises, mais la réalité est un peu différente; depuis cinq ans, les compagnies québécoises qui ont acquis des compagnies hors du Québec, il y en a eu 489, alors qu'il s'en est vendu 240.»

«Au Québec, nous avons acheté pour 125 milliards $ de sociétés hors Québec depuis cinq ans, alors qu'on en a vendu pour 38 milliards $, donc au net c'est 87 milliards $», a avancé le ministre.

Syntax est un fournisseur de technologies destinées aux entreprises. Freudenberg IT est un fournisseur de services infonuagiques privés alors que EmeraldCube Solutions est un partenaire d'Amazon web en matière d'infonuagique publique. Les trois entreprises possèdent des expertises variées en matière de logiciels et systèmes de gestion d'entreprises.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Délimax-Montpak acquiert Viandes Forget

Édition du 01 Juin 2019 | Les Affaires

FUSIONS ET ACQUISITIONS. Délimax-Montpak a confirmé mardi l’acquisition de l’entreprise Viandes Forget de Terrebonne.

Les stratégies pour repérer les occasions à l'étranger

Édition du 01 Juin 2019 | Simon Lord

FUSIONS ET ACQUISITIONS. Les annonces d'acquisitions majeures à l'international se multiplient. Les entreprises ...

À la une

Climat : attention aux certitudes et aux peurs irrationnelles

24/08/2019 | François Normand

ANALYSE - Les certitudes des climatosceptiques et la panique de la «collapsologie» minent la lutte pour le climat.

10 choses à savoir cette fin de semaine

24/08/2019 | Alain McKenna

Voici 10 nouvelles parues cette semaine à (re)découvrir.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

24/08/2019 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Stella-Jones, BRP et Bombardier? (Re)voici quelques recommandations d'analystes.