La consommation reste robuste aux É-U

Publié le 15/11/2011 à 14:44

La consommation reste robuste aux É-U

Publié le 15/11/2011 à 14:44

Par AFP

La progression des ventes de détail a ralenti aux États-Unis en octobre, mais est restée robuste, selon des chiffres publiés mardi à Washington par le département du Commerce et de bon augure pour la croissance économique du pays.

Les ventes des détaillants et des restaurants ont augmenté de 0,5% par rapport au mois précédent, en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrés, après avoir progressé de 1,1% en septembre, a indiqué le ministère.

La progression d'octobre est légèrement supérieure à l'estimation médiane des analystes, qui donnait l'indicateur du ministère en hausse de 0,4%.

Si l'on excepte le mois de septembre, la progression des ventes d'octobre est la plus forte relevée depuis mars.

En glissement annuel, l'indice des ventes de détail - établi à prix courants - a augmenté de 7,2%.

Par rapport au mois précédent, la progression de l'indice a été tirée par celles des ventes des magasins d'électronique et d'électroménager, dont la hausse de 3,7% est la plus forte relevée en deux ans. Plusieurs analystes y voient en partie le résultat du succès de l'iPhone 4S, le nouveau téléphone multifonctions d'Apple dont la commercialisation a commencé mi-octobre.

Seules trois des treize composantes de l'indice du ministère ont reculé en octobre.

Si l'on excepte les ventes d'automobiles (sujettes à des variations en volume pouvant être fortes d'un mois sur l'autre) et celles des pompes à essence (soumises à l'évolution des prix des carburants), les ventes de détail dites "de base" ont progressé de 0,7% sur un mois en octobre, ce qui marque leur progression la plus forte depuis mars.

La consommation des ménages absorbe plus de deux tiers du produit intérieur brut des États-Unis.

Les chiffres des ventes de détail donnent un premier aperçu de son évolution du mois passé, très incomplet dans la mesure où les ménages affectent leurs dépenses de consommation majoritairement à des achats de services.

Néanmoins, estime Joel Naroff, de Naroff Economic Advisors, les données du ministère forment "un rapport très solide qui s'ajoute à la série de chiffres indiquant que l'économie continue son redressement".

Pour Jeffrey Rosen, du cabinet Briefing, "la situation blafarde du marché de l'emploi et la progression insignifiante des salaires n'ont pas suffi à décourager les Américains de consommer en octobre". "La reprise économique continue sa progression avec la même intensité", estime-t-il.

Qualifiant d'"appréciable" la progression des ventes de détail d'octobre, les analystes de la maison de courtage Nomura estiment que les dépenses de consommation des ménages pourraient progresser de 3,0% au quatrième trimestre.

Celles-ci ont augmenté de 2,4% pendant les trois mois d'été, où la croissance économique du pays a atteint 2,5% en rythme annuel, selon la première estimation officielle de la croissance pour les mois de juin à septembre publiée fin octobre.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Soyez propriétaire et non locataire de votre succès

04/08/2020 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Que penser de la saga TikTok aux États-Unis? Est-ce un règlement de compte «écono-égo-politique»?

Énormes explosions au port de Beyrouth, 73 morts et 3 700 blessés

Mis à jour le 04/08/2020 | AFP

Deux énormes explosions ont provoqué mardi des scènes de dévastation au port de Beyrouth, capitale libanaise.

Lourde perte pour Disney, qui gonfle son nombre d'abonnés

04/08/2020 | AFP

Disney+, lancé en novembre dernier, a atteint les 57,5 millions d'abonnés fin juin.