Desjardins veut augmenter la croissance économique

Publié le 04/11/2016 à 11:43

Desjardins veut augmenter la croissance économique

Publié le 04/11/2016 à 11:43

Frédéric Roy_Finance et Investissement

Le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, a identifié les défis de la croissance économique et l’enrichissement des personnes et des sociétés comme les priorités de son mandat, dans une allocution prononcée devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Le président souhaite que la transition économique actuelle soit réfléchie en tenant compte des éléments sociaux, citant, entre autres, la propriété intellectuelle, les inégalités ou la gestion de l'eau.

« Ce sont tous là des éléments que nous ne pouvons plus seulement associer au progrès social, a-t-il souligné. Parce qu'ils ont un impact réel sur l'économie, particulièrement à long terme ».

Pour lui, ces éléments sont ancrés dans une perspective davantage axée sur un développement économique durable.

Enrichir la vie des personnes et des communautés, voilà la raison d'être du Mouvement Desjardins pour Guy Cormier.

« Je veux que, comme groupe financier coopératif, le Mouvement Desjardins apporte une contribution encore plus significative à la construction d'une économie durable », dit-il.

Concrètement, le président veut simplifier les façons de faire affaire avec la coopérative financière, en investissant « massivement » dans les technologies et les applications.

Il veut également « donner la marge de manœuvre et de l'autonomie aux employés de première ligne » de Desjardins.

Convaincu que la gestion de patrimoine sera un vecteur de croissance de la société, Guy Cormier compte sur son réseau de conseiller pour parvenir à atteindre ses objectifs.

« C'est clair qu'à mes yeux, nos planificateurs financiers et conseillers, sont une force incroyable pour accompagner nos membres », a-t-il indiqué, en entrevue avec Finance et Investissement.

C'est en utilisant son réseau de distribution que la coopérative continuera de se développer à l'extérieur du Québec, selon son président.

« Nous avons une stratégie à l'heure actuelle au niveau de la manufacture de produits qui va nous permettre d'être encore plus présents sur le terrain avec des produits Desjardins dans les différents canaux », explique Guy Cormier.

Le Mouvement Desjardins garde d'ailleurs la porte ouverte à de nouvelles acquisitions.

Un fonds de 100 M$ pour l'entrepreneuriat social

Desjardins développera un fonds de 100 M$ dans les trois prochaines années pour soutenir des initiatives entrepreneuriales ou sociales provenant des communautés locales.

Ce sont les caisses locales, du Québec et de l'Ontario, qui sélectionneront les projets financés. Par la suite, les projets devront se soumettre à une reddition de compte correspondant aux investissements du Mouvement Desjardins et les critères à rencontrer.

« Pour vous donner des exemples concrets, le fonds pourra appuyer la mise sur pied d'une coopérative axée sur les services de proximité, explique Guy Cormier. Ailleurs, il pourra s'associer à une initiative visant à répondre à des besoins de main-d'œuvre spécialisée pour les entreprises régionales ».

À la une

Le capteur infaillible de LeddarTech

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. LeddarTech s’apprête à prendre d’assaut le marché mondial des voitures...

Le PACME profite à Edgenda

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) annoncé...

Optel veut géolocaliser la pandémie

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Groupe Optel lutte contre la pandémie à sa manière.