Des FNB à considérer en ces temps incertains


Édition du 23 Septembre 2017

Des FNB à considérer en ces temps incertains


Édition du 23 Septembre 2017

La Corée du Nord préoccupe la communauté internationale, c'est le moins que l'on puisse dire ; les ouragans - tant Harvey qu'Irma - causent des dégâts importants, et l'administration américaine, sous Donald Trump, continue de décevoir, tant par son manque de vision que par son manque d'aptitude à exécuter ses promesses économiques.

Le marché américain est élevé, alors que les titres émergents et européens sont déjà l'objet de passablement d'affection de la part des investisseurs. La solution ?

Règle d'or générale : ne pas perdre le cap. On peut ajuster les pondérations, mais mieux vaut éviter de prendre des décisions majeures qui ne laissent pas de place à l'erreur.

Cela ne veut pas dire de cesser de rechercher des placements qui pourraient ajouter du rendement à votre portefeuille.

Voyons-en quelques-uns.

Dans l'or ?

Cette voie peut être tentante. Il semble y avoir ici un momentum, car l'once d'or affiche une performance supérieure à celle du marché des actions en général depuis le début de 2017. Petite mise en garde toutefois : comme vous le savez probablement, l'or, ça fonctionne habituellement quand rien ne va. Quand les choses vont bien, on regrette généralement d'en avoir trop pris.

Pourquoi pas les devises ?

Il existe des fonds négociés en Bourse (FNB) qui donnent accès à des portefeuilles gérés de devises étrangères. Le but : investir de façon diversifiée dans des devises qui ne sont pas à un niveau aussi élevé que ce que suggèrent leurs perspectives.

Au Canada, il y en a un, et il est tout récent. Lancé en juillet 2016, le FNB Horizons Occasions de devises mondiales (Horizons Global Currency Opportunities - HGC) sélectionne des devises sur la base d'un processus qui s'appuie à la fois sur des données fondamentales et techniques. Il investit généralement dans des instruments à court terme et des produits dérivés.

«Oui, mais pourquoi ne pas jouer les devises en achetant simplement des FNB d'obligations étrangères ?» me demanderez-vous.

Ne nous leurrons pas. Les FNB d'obligations permettent d'accéder à de bons produits et de choisir la qualité du crédit à laquelle on souhaite être exposé. Cependant, avec les taux qui pourraient continuer à augmenter, les obligations non seulement ne suffiront peut-être pas à compenser l'inflation, mais elles pourraient aussi continuer de produire des pertes en portefeuille.

Un portefeuille composé d'instruments spécifiques qui misent sur les monnaies semble moins risqué en présence d'une hausse de taux, et le risque de crédit est faible. Bien sûr, le risque principal est que les devises ne grimpent pas en valeur. Le fonds HGC offre en outre plus de diversification qu'une stratégie avec différents fonds et est moins coûteux. C'est un tout-en-un.

Un FNB qui ajuste son risque ?

Une autre voie à examiner est le First Asset US TrendLeaders Index - Hedged (SID).

Lancé par CI Investissement il y a quelques mois, ce fonds reproduit un fonds identique aux États-Unis, mais est protégé contre la fluctuation du huard. Il est constitué de 30 titres de grandes capitalisations et de 20 de moyennes capitalisations américaines, dont le profil technique et le momentum sont jugés favorables.

Il a pour particularité d'ajuster ses pondérations vers plus d'obligations et d'or lorsque les choses semblent vouloir se compliquer. C'est ce que ses concepteurs appellent un mécanisme de protection.

Si le FNB est en mesure de repérer 50 sociétés qui atteignent ses critères d'investissement, le portefeuille est pondéré à 100 % dans ces sociétés. En revanche, s'il n'est pas capable de trouver ces 50 titres, la pondération est automatiquement ramenée à un tiers en actions, un tiers en obligations et un tiers en or.

En d'autres mots, on peut considérer que le FNB est à haut indice d'octane lorsqu'il est constitué de ses 50 titres, mais qu'il devient plus défensif lorsque le marché se met à tanguer et est menacé de baisse. Il n'est évidemment pas garanti que le fonds puisse anticiper toutes les baisses.

Quelques comparaisons dans le tableau

Vous trouverez plus de détails sur les deux FNB mentionnés dans le tableau ci-dessous. À des fins de perspective et pour appuyer nos dires, on y a ajouté quelques FNB d'obligations, FNB européens, FNB de marchés émergents et FNB traquant l'once d'or.

À la une

La forte hausse des salaires va perdurer!

EXPERT INVITÉ. Les salaires ont bondi de 5,7% au cours des 12 derniers mois au Québec.

Bourse: Wall Street en ordre dispersé, fragile espoir d'une inflexion

Mis à jour à 12:11 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée pour la fête de la Reine.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Mis à jour à 09:01 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés actions dans le vert mais imbibés de risques.