Un 3e trimestre un peu meilleur que prévu pour P&G

Publié le 23/04/2019 à 10:52, mis à jour le 23/04/2019 à 16:41

Un 3e trimestre un peu meilleur que prévu pour P&G

Publié le 23/04/2019 à 10:52, mis à jour le 23/04/2019 à 16:41

Par AFP
Le logo de Protector and Gamble

Le centre de distribution de P&G à Vandalia aux États-Unis (Photo: 123RF)

Le fabricant américain de produits ménagers et d’hygiène Procter and Gamble (P&G) a affiché un bénéfice net et un chiffre d’affaires plus forts que prévu au 3e trimestre, en dépit d’effets de change défavorables.

À la fermeture, le titre perdait 2,71%, à 103,16$.

Le groupe a enregistré un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, de 1,04 dollar, en hausse de 9 % par rapport au 3e trimestre 2018 et un peu supérieur aux prévisions, qui étaient de 1,03 dollar. 

Le chiffre d’affaires est en hausse de 1 % sur 12 mois à 16,46 milliards de dollars, contre 16,34 milliards anticipés par les analystes. 

Sans les impacts des devises et les changements de périmètre, la croissance organique des ventes grimpe de 5 %.

L’entreprise voit les recettes générées à l’étranger diminuer quand elle les convertit en dollars, notamment en période d’appréciation du billet vert face aux autres devises.

De janvier à mars, c’est son secteur de produits de beauté qui a tiré la croissance, avançant de 9 % sur un an grâce notamment à une politique de hausse des prix et à la ligne de produits de soin pour visage SK-II.  

Les ventes de produits pour la maison, également sujets à des hausses de prix, ont aussi progressé de 7 %.

Sur l’ensemble de l’exercice, le groupe prévoit un chiffre d’affaires en hausse de 1 %, y compris un impact négatif des changes qui grèvera la croissance de trois à quatre points de pourcentage, prévient Procter and Gamble.

Le bénéfice dilué par action sera supérieur de 17 % à 24 % à celui de 2018 avec une distribution de 7 milliards de dollars en dividendes et des rachats d’actions pour 5 milliards de dollars.

Sur les dix dernières années, le groupe a distribué quelque 67 milliards de dollars en dividendes à ses actionnaires.

À Wall Street, en matinée, le titre perdait 2,5 % à 103,32 dollars.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Près de 2M$ pour l'expansion de PhenoSwitch Bioscience

14:30 | Pascal Forget

PME DE LA SEMAINE. PhenoSwitch Bioscience, de Sherbrooke, obtient un financement de 2M$ pour accélérer son expansion.

Quel avenir pour les taux? Heure cruciale pour la Fed

12:17 | AFP

Le patron de la Banque centrale américaine, Jerome Powell, va prononcer vendredi à Jackson Hole un discours crucial.

La Fed veut garder «ses options ouvertes» sur l'évolution des taux

21/08/2019 | AFP

La Fed estime que la faible croissance mondiale et les tensions commerciales risquaient de ralentir l'économie des É-U.