Titres en action: Uber, Canadian Natural Resources, Sun Life, BCE...

Publié le 05/11/2020 à 08:54, mis à jour le 05/11/2020 à 16:58

Titres en action: Uber, Canadian Natural Resources, Sun Life, BCE...

Publié le 05/11/2020 à 08:54, mis à jour le 05/11/2020 à 16:58

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

 

Uber (UBER, 41,96$US) a remporté une victoire politique mardi avec l'approbation de son référendum californien sur le statut des chauffeurs, mais la pandémie continue de grever son activité principale: le groupe a enregistré une perte nette de 1,1 milliard de dollars au troisième trimestre. Le leader mondial de la réservation de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) a aussi vu son chiffre d'affaires diminuer de 18% à 3,1 milliards de dollars, mais les recettes générées par sa branche de livraison, qui comprend Uber Eats, ont bondi de 125% en un an, la crise sanitaire étant propice à ce type de services. Son titre perdait 3,70% lors des échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York.

 

Canadian Natural Resources (CNQ, 22,14$)a affiché jeudi un bénéfice du troisième trimestre de 408 millions $, en baisse par rapport à celui de près de 1,03 milliard $ réalisé à la même période l’an dernier. La société a indiqué que son profit par action s’était établi à 35 cents pour le trimestre clos le 30 septembre, en baisse par rapport à celui de 87 cents engrangés il y a un an. Cependant, ce résultat montrait une amélioration par rapport à la perte de 310 millions $, ou 26 cents par action, affichée pour le deuxième trimestre de l’exercice en cours, ce qui est attribuable à une réduction des coûts d’exploitation et à une hausse des prix des matières premières. Sur une base ajustée, Canadian Natural a vu son bénéfice tiré des activités s’établir à 135 millions $, ou 11 cents par action, en baisse par rapport à celui de 1,23 milliard $, ou 1,04 $ par action, du même trimestre l’an dernier. Canadian Natural avait réalisé une perte ajustée tirée des activités de 772 millions $, ou 65 cents par action, au deuxième trimestre de cette année. La production du troisième trimestre a atteint l’équivalent de 1,11 million de barils de pétrole par jour, ce qui représente une baisse par rapport à celle de 1,18 million de barils du troisième trimestre de l’an dernier.

 

Canada Goose Holdings (GOOS, 42,47$) a affiché jeudi un bénéfice supérieur aux attentes pour son plus récent trimestre, même si ses ventes ont diminué par rapport à l’an dernier en raison de la pandémie. Le fabricant de parkas de luxe a réalisé un profit de 10,4 millions $, ou 9 cents par action, pour le trimestre clos le 27 septembre, comparativement à un profit de 60,6 millions $, ou 55 cents par action, pour la même période l’an dernier.  Les revenus ont diminué à 194,8 millions $, alors qu’ils avaient été de 294,0 millions $ au même trimestre il y a un an. Les ventes de Canada Goose réalisées en ligne ont progressé, mais un moins grand nombre de personnes se sont présentées en magasin en raison de la pandémie de COVID-19, et un déclin dans les commandes de la part de ses partenaires et de ses distributeurs a pesé sur les résultats. Sur une base ajustée, Canada Goose a affiché un profit de 11,5 millions $, ou 10 cents par action, comparativement à un profit ajusté de 63,6 millions $, ou 57 cents par action, il y a un an. Les analystes s’attendaient en moyenne à une perte ajustée de 1 cent par action pour le trimestre, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

 

De plus faibles coûts d’acquisition et des offres de services en ligne ont permis à la Financière Sun Life (SLF, 56,89 $) de livrer un profit net en hausse de 10 % pour son troisième trimestre. L’assureur torontois a expliqué s’être emparé d’une participation dans la société d’investissement Crescent Capital Group pour 338 millions $ et avoir retiré l’élément présentiel de certaines ventes à l’étranger, ce qui lui a permis de faire grimper son bénéfice net à 750 millions $, ou 1,28 $ par action. En comparaison, la Sun Life avait engrangé 681 millions $, ou 1,15 $ par action, au troisième trimestre de 2019. Le chef de la direction, Dean Connor, a précisé que le trimestre avait aussi été marqué par une couverture de plus de 140 millions $ en réclamations de la part des familles et clients qui ont succombé à la COVID-19. Des millions de dollars ont en outre été versés à des gens qui ont eu des besoins en soins de santé liés à la pandémie. Même si la COVID-19 a généré beaucoup d’incertitude, a poursuivi M. Conor, la Sun Life reste bien positionnée pour gérer le risque et elle continuera à faire croître sa présence numérique et à rouvrir ses bureaux dans les marchés où cela est jugé sécuritaire.

 

BCE (BCE, 54,39$) a déclaré jeudi une diminution de son bénéfice au troisième trimestre comparativement à il y a un an, ses revenus ayant également légèrement reculé en raison de l’impact de la pandémie sur ses activités. La société mère de Bell Canada dit avoir réalisé un bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires de 692 millions $ ou 77 cents par action, contre 867 millions $ ou 96 cents par action un an plus tôt. Les revenus d’exploitation ont totalisé 5,79 milliards $, en baisse de 2,6 % par rapport à 5,94 milliards $ il y a un an. BCE a attribué la baisse des revenus à l’impact de la COVID-19 sur la publicité dans les médias, les volumes d’itinérance sans fil et la réduction ou le report des dépenses des clients d’affaires. Sur une base ajustée, BCE affirme avoir gagné 712 millions $ ou 79 cents par action, en baisse par rapport à un bénéfice ajusté de 812 millions $ ou 91 cents par action au troisième trimestre de 2019. Les analystes s’attendaient en moyenne à un bénéfice ajusté de 77 cents par action et à 5,71 milliards $ de revenus, selon la société de données financières Refinitiv.

 

Canadian Tire (CTC.A 147,73 $) a augmenté son dividende et déclaré une hausse de son bénéfice et de ses revenus au troisième trimestre comparativement à il y a un an. Le détaillant dit qu’il versera un dividende trimestriel de 1 175 $ par action, comparativement à 1,137 5 $ par action l’an dernier. L’augmentation du paiement aux actionnaires est survenue alors que Canadian Tire a déclaré un bénéfice attribuable aux actionnaires de 296,3 millions $ ou 4,84 $ par action diluée, contre 197,2 millions $ ou 3,20 $ par action diluée il y a un an. Les revenus ont totalisé 3,99 milliards $, contre 3,64 milliards $. La société affirme que les ventes au détail dans les magasins Canadian Tire ont augmenté de 25,7 % par rapport à l’an dernier, tandis que les ventes au détail de Mark’s ont augmenté de 4,9 %. Les ventes au détail de SportChek ont chuté de 1,7 % et le chiffre d’affaires de Helly Hansen a reculé de 2,5 % au cours du trimestre. Sur une base normalisée, Canadian Tire affirme avoir gagné 4,93 $ par action diluée au cours de son plus récent trimestre, contre 3,46 $ par action diluée au troisième trimestre de 2019.

 

Produits forestiers Résolu (RFP, 6,38 $) rapporte un bénéfice net de 57 millions $ au troisième trimestre qui a pris fin le 30 septembre dernier, soit 0,66 $ par action, après dilution. Lors de la période correspondante de l’exercice 2019, la compagnie basée à Montréal avait plutôt essuyé une perte nette de 43 millions $, ou de 0,47 $ par action. Les ventes du troisième trimestre de 2020 ont atteint 730 millions $, en hausse de 25 millions $ par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent. Le président et chef de la direction de Produits forestiers Résolu, Yves Laflamme, signale que la compagnie a profité de la remontée des prix du bois d’œuvre pour désendetter son bilan. De plus, il estime que Résolu a stimulé la valeur pour ses actionnaires en rachetant 5 % des actions de la compagnie en circulation. Le secteur Produits du bois a dégagé un bénéfice d’exploitation de 128 millions $ pour le trimestre, soit une amélioration de 113 millions $ par rapport au deuxième trimestre. Par ailleurs, Résolu annonce qu’Yves Laflamme sera remplacé le 1er mars prochain par Rémi G. Lalonde au poste de président et chef de la direction et membre du conseil d’administration. Après une carrière de 39 ans chez Résolu, M. Laflamme prendra sa retraite. M. Lalonde est actuellement premier vice-président et chef des services financiers de Résolu.

 

Le géant japonais du jeu vidéo Nintendo (7974, 57 910 JPY) a vu ses résultats et ventes flamber au cours de son premier semestre 2020/21, profitant à plein des nouveaux modes de vie casaniers à cause de la pandémie, et a nettement relevé ses prévisions annuelles. Nintendo, comme l’industrie du jeu vidéo dans son ensemble, bénéficie fortement depuis le printemps des mesures obligeant les gens à rester chez eux dans de nombreux pays pour ralentir la propagation du coronavirus. Entre avril et fin septembre, ses ventes totales ont ainsi bondi de 73,3 % sur un an, à 769,5 milliards de yens, selon des résultats publiés jeudi. Son bénéfice net sur le semestre écoulé a plus que triplé sur un an (+243,6 %) pour s’établir à 213,1 milliards de yens. Son bénéfice opérationnel a lui décollé de 209,3 % à 291,4 milliards de yens. Les résultats de Nintendo ont été portés par les ventes de sa console Switch et de jeux populaires comme « Animal Crossing », sorti en mars, dont le succès ne semble pas se démentir avec plus de 26 millions d’exemplaires déjà vendus. Les ventes d’Animal Crossing « semblent avoir atteint leur sommet, mais le jeu continue d’être en tête des classements », a noté Hideki Yasuda, analyste chez Ace Research Institute, interrogé par l’AFP en amont des résultats du groupe. « La demande de jeux vidéo reste généralement forte parmi les gens appelés à rester chez eux à cause de la pandémie », a-t-il ajouté. Confiant pour ses ventes du second semestre, Nintendo a revu à la hausse ses prévisions pour l’ensemble de l’exercice, anticipant un chiffre d’affaires annuel total de 1 400 milliards de yens, contre 1 200 milliards de yens précédemment. Cela reviendrait à une hausse annuelle de 7 % de ses ventes. Le groupe basé à Kyoto vise désormais un bénéfice net de 300 milliards de yens , contre un objectif précédent de 200 milliards de yens, ce qui équivaudrait à un bond de 16 % sur un an. Il s’attend par ailleurs à un bénéfice opérationnel de 450 milliards de yens, contre une perspective précédente de 300 milliards de yens.

 

Aphria (APHA, 6,52 $) a annoncé mercredi qu’elle ferait l’acquisition du brasseur artisanal SweetWater Brewing Company dans le cadre d’un accord de 300 millions $ US. Le producteur de cannabis établi à Leamington, en Ontario, a indiqué que le brasseur d’Atlanta, en Géorgie, l’aiderait à se développer aux États-Unis et à accéder plus rapidement au marché en cas de légalisation fédérale. SweetWater deviendra une filiale en propriété exclusive d’Aphria grâce à l’entente et recevra 250 millions $ en espèces et environ 50 millions $ en actions d’Aphria à la clôture. Selon Aphria, SweetWater pourrait recevoir en plus un maximum de 66 millions $ en espèces dans le cadre d’un complément de prix à la fin de l’année calendaire 2023. Le chef de la direction de SweetWater, Freddy Bensch, continuera à diriger la filiale, mais se rapportera au chef de la direction d’Aphria, Irwin Simon, et conclura un accord de conseil qui sera en vigueur jusqu’à la fin de 2023. Aphria a précisé que l’accord avait été approuvé à l’unanimité par son conseil d’administration et que la transaction devrait être conclue d’ici la fin de l’année.

 

 

À la une

Voici comment éviter les salutations gênantes

Il y a 5 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Un coude tendu n'aura jamais causé autant d'inquiétudes qu'au retour au bureau.

Vérification: le gouvernement libéral emprunte-t-il 424 M$ par jour?

Il y a 3 minutes | La Presse Canadienne

«Chaque jour, Trudeau emprunte 424 millions $» ― Publicité du Parti conservateur du Canada (PCC).

Mandat de grève voté dans les CPE de Montréal et Laval

Il y a 9 minutes | La Presse Canadienne

Selon la FSSS-CSN, le mandat de grève a été doté «à forte majorité», mais les chiffres exacts n’ont pas été dévoilés.