Titres en action: Onex, LVMH, Vale et Volkswagen

Publié le 26/02/2021 à 09:27, mis à jour le 26/02/2021 à 13:28

Titres en action: Onex, LVMH, Vale et Volkswagen

Publié le 26/02/2021 à 09:27, mis à jour le 26/02/2021 à 13:28

Par AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le conglomérat Onex (ONEX.TO, 71,57 $)a affiché vendredi un profit du quatrième trimestre en hausse par rapport à la même période un an plus tôt, soutenu par les gains dans ses investissements en capital et en crédit. La société de portefeuille torontoise a réalisé un profit net de 597 millions $ US, soit 6,61 $ US par action, pour le trimestre clos le 31 décembre. En comparaison, elle avait engrangé un bénéfice net de 187 millions $ US, ou 1,86 $ US par action, pour le quatrième trimestre de 2019. En excluant certains éléments, Onex a réalisé un profit de 708 millions $ US, ou 7,72 $ US par action, pour son quatrième trimestre, en hausse par rapport à un bénéfice ajusté de 221 millions $ US, ou 2,04 $ US par action, un an plus tôt. Onex gère et investit de l’argent pour le compte de ses actionnaires, d’investisseurs institutionnels et de clients fortunés.  Elle est aussi la propriétaire du transporteur aérien WestJet et de la firme de gestion de patrimoine Gluskin Sheff, entre autres. 

 

Le groupe minier brésilien Vale (VALE, 17,11 $US) a annoncé vendredi un bénéfice net de 4,8 milliards de dollars en 2020, toujours affecté par les dépenses générées par l’effondrement d’un barrage en janvier 2019 qui avait fait 270 morts. En 2019, Vale avait accusé une perte nette d’1,68 milliard de dollars à la suite de cette catastrophe qui, outre le bilan humain, avait causé des dégâts environnementaux considérables. Au quatrième trimestre 2020, le groupe a dégagé un bénéfice net de 739 millions de dollars, une nette baisse par rapport aux 2,9 milliards enregistrés au troisième trimestre. Selon Vale, qui est l’un des plus grands producteurs mondiaux de minerai de fer, ces résultats s’expliquent en partie par « la forte performance » du secteur, dopé par la hausse des prix et des volumes de ventes au dernier trimestre sur fond de forte demande chinoise.

 

Jadis symbole de ringardise, les célèbres sandales allemandes Birkenstock vont passer sous contrôle de fonds liés au géant du luxe LVMH (MC.PA, 525 €), séduit par cette marque devenue culte, populaire tant chez les campeurs, les hipsters que les grands créateurs. Aucun détail financier n’a été révélé vendredi par les différentes parties, mais selon plusieurs médias, la transaction valorise à environ 4 milliards d’euros l’ensemble du groupe, dont le chiffre d’affaires s’élevait à 720 millions d’euros en 2019. Le rachat d’une part majoritaire du fabricant par L Catterton, associé à LVHM, et le fonds Financière Agache de la famille Arnault, est « la prochaine étape logique pour atteindre une forte croissance également sur des marchés d’avenir comme la Chine et l’Inde », a annoncé le groupe familial allemand dans un communiqué. Il n’est pas précisé à combien s’élève cette part majoritaire.

 

Le géant de l'automobile Volkswagen (VW, 23,05 $US), relégué en 2020 à la deuxième place du marché mondial, s'attend pour 2021 à une «hausse significative» de son chiffre d'affaires malgré la persistance de la pandémie de COVID-19. Le bénéfice net du constructeur a reculé de 37% à 8,8 milliards d'euros l'année passée, en ligne avec la baisse de 43% du bénéfice d'exploitation communiquée fin janvier, selon un communiqué publié vendredi. Le groupe allemand avait enregistré une perte avant impôts de 1,4 milliard d'euros au premier semestre 2020 sous l'effet de l'effondrement, au printemps, des ventes de voitures en raison des mesures restrictives mises en place pour freiner la propagation de la pandémie.  Les commandes ont connu un fort rebond depuis cet été, aidées notamment par la Chine, dont la «rapide reprise» a été un des facteurs «déterminants», selon VW.

Sur le même sujet

À surveiller: Air Canada, Goodfood et Banque BMO

Il y a 7 minutes | Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres d’Air Canada, Goodfood et Banque BMO? Voici quelques recommandations d'analystes.

Titres en action: Air Canada, Credit Suisse, Air France

Mis à jour à 07:30 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Ottawa conclut un plan d'aide à Air Canada de 5,9G$

Le transporteur aérien devra rembourser les vols annulés en raison de la pandémie de COVID-19.

À surveiller: Air Canada, Goodfood et Banque BMO

Il y a 7 minutes | Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres d’Air Canada, Goodfood et Banque BMO? Voici quelques recommandations d'analystes.

Profils atypiques: les zèbres, qui sont-ils vraiment?

BLOGUE INVITÉ. La notion de «zèbre» a été proposée pour la première fois par la psychologue Jeanne Siaud Facchin.