Titres en action: Iamgold, Oracle, Adidas, Commerzbank, Luftansa

Publié le 17/06/2020 à 09:00, mis à jour le 18/06/2020 à 08:53

Titres en action: Iamgold, Oracle, Adidas, Commerzbank, Luftansa

Publié le 17/06/2020 à 09:00, mis à jour le 18/06/2020 à 08:53

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

 

La société aurifère Iamgold (IMG, 4,52$) a indiqué avoir suspendu les activités de sa mine d’or Rosebel dans le pays sud−américain du Suriname après que sept personnes ont été atteintes de la COVID−19, ce qui a déclenché une confrontation avec son syndicat. La société minière canadienne affirme qu’elle a agi pour obtenir des soins médicaux et mis les individus en quarantaine, tout en désinfectant leurs espaces d’habitation et leurs zones de travail. Les activités ont été interrompues, a−t−elle précisé, lorsqu’un conflit avec le syndicat local a éclaté au sujet de sa tentative de faire respecter la distance physique en réduisant le nombre de travailleurs partageant les espaces d’habitation. La minière affirme avoir décidé de suspendre ses activités jusqu’à ce que des contrôles appropriés soient en place pour protéger tous les employés. Iamgold a ajouté que les gestionnaires de Rosebel étaient en communication permanente avec les employés, les autorités sanitaires et la communauté. La mine sud−américaine représente un peu plus du tiers de la production d’or d’Iamgold. La société exploite également la mine Essakane en Afrique et la mine Westwood au Canada.

 

Oracle (ORCL, 54,59$US), un groupe informatique spécialisé dans les logiciels et services à destination des entreprises, a perdu près de 4% en Bourse mardi après avoir publié des résultats affectés par la crise du coronavirus. Début mars, «nous avions énormément de contrats dans les tuyaux, mais au fur et à mesure que le trimestre avançait, nous avons vu le nombre de transactions diminuer, notamment dans les industries très touchées par la pandémie», a admis Safra Catz, directrice exécutive d'Oracle, lors d'une conférence aux analystes. Le chiffre d'affaires de la société américaine a baissé de 6% en un an, à 10,4 milliards de dollars, lors du quatrième trimestre de son exercice décalé - la période de mars à mai, qui correspond à celle du «Grand confinement». Son bénéfice net a plongé de 17%, à 3,1 milliards de dollars. Sur toute l'année (finisssant au 31 mai), Oracle a dégagé 10,1 milliards de bénéfice net, 9% de moins que sur son exercice 2019. Les responsables de l'entreprise se sont néanmoins montrés confiants sur leurs perpsectives de croissance à mesure que l'économie reprend et que la dépendance des entreprises au cloud (informatique à distance) se renforce.

 

Adidas (ADS.BE, 241,80 euros) a rejeté mercredi des accusations lancées par des salariés aux États-Unis, pointant des problèmes raciaux sur leur lieu de travail, une semaine après avoir promis plus de diversité dans les nouvelles embauches. Un groupe de 83 employés aux États-Unis a réclamé auprès du conseil de surveillance de l'équipementier sportif allemand une enquête sur la directrice des ressources humaines, Karen Parkin, accusée d'avoir minimisé les problèmes de racisme dans l'entreprise. Ils réclament aussi la création d'une plateforme publique anonyme pour y déposer des plaintes pour racisme, a indiqué Adidas à l'AFP, confirmant des informations du Wall Street Journal. Certains employés noirs américains de l'entreprise ont déclaré au journal que la culture d'entreprise de l'entreprise allemande était loin d'être équitable. «Nous rejetons fermement toutes les déclarations faites dans la lettre au conseil de surveillance», a réagi la société dans un communiqué transmis mercredi à l'AFP.

 

La banque allemande Commerzbank (CRZBY, 4,76$US) a écopé d'une amende de près de 38 millions de livres auprès du gendarme financier britannique, la FCA, en raison de défaillances dans son dispositif anti-blanchiment, a annoncé mercredi la FCA. Selon cette dernière, la branche britannique de Commerzbank n'avait pas mis en place les mécanismes adéquats pour lutter contre le blanchiment d'argent entre octobre 2012 et septembre 2017. La banque ne faisait notamment pas toutes les vérifications pour un certain nombre de clients et son système de détection automatique de transactions suspectes était incomplet. La FCA note que la banque était au courant de ces failles qu'elle n'a pas corrigées tout de suite malgré de nombreux avertissements. «Les défaillances de Commerzbank London pendant plusieurs années ont créé un risque important que des délits financiers et autres puissent ne pas être repérés», souligne Mark Steward, un responsable de la FCA.

 

Lufthansa (LHA.DE, 10,54 euros) a prévenu mercredi que son plan sauvetage de 9 milliards d'euros négocié avec l'Etat allemand pourrait échouer faute de soutien suffisant de ses actionnaire, et notamment du premier d'entre eux, un milliardaire. «Il est possible» que le plan, qui prévoit notamment le retour de l'Etat allemand au capital de la compagnie à hauteur de 20%, «n'obtienne pas la majorité nécessaire» lors de l'assemblée générale extraordinaire prévue le 25 juin, indique le premier groupe européen du transport aérien dans un communiqué. Il implore de ce fait les actionnaires à venir voter en nombre ce jour-là car actuellement, compte tenu du faible nombre d'actionnaires ayant l'intention de participer, une majorité de soutien au plan sera, selon la compagnie, difficilement atteinte. Heinz Hermann Thiele, qui a fait fortune dans les freins pour le secteur automobile et le ferroviaire, est devenu fin mars le premier actionnaire de Lufthansa, avec 10% des parts initialement. Mais dans une interview publiée mardi soir par le quotidien FAZ, il a annoncé détenir désormais 15%, tout en critiquant le sauvetage et demandant une renégociation.

Sur le même sujet

Titres en action: Dorel, Air Canada, Cogeco, BMW, Adidas, Siemens, Beyond Meat

Mis à jour le 07/05/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Titres en action: Empire, Adidas, Just Eat, Roblox

Mis à jour le 10/03/2021 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

À surveiller: Stella-Jones, 5N Plus et George Weston

09:07 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Stella-Jones, 5N Plus et George Weston? Voici quelques recommandations d’analystes.

Le vaccin de Pfizer sera complètement approuvé aux États-Unis d'ici septembre

08:57 | AFP

Tous les vaccins ont été approuvés d'urgence de façon temporaire. Cette autorisation sera permanente.

New York instaure le passeport vaccinal

03/08/2021 | AFP

Il s'agit de la première ville américaine à exiger une preuve de vaccination pour accéder à des établissements.