Titres en action: PSA, Fiat Chrysler, Burberry, Google

Publié le 15/07/2020 à 08:54, mis à jour le 15/07/2020 à 14:59

Titres en action: PSA, Fiat Chrysler, Burberry, Google

Publié le 15/07/2020 à 08:54, mis à jour le 15/07/2020 à 14:59

Par AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

 

Les constructeurs français PSA (UG, 14,60€)et italo-américain Fiat Chrysler (FCA, 9,07€) ont dévoilé mercredi le nom du nouveau géant automobile issu de leur mariage: il sera baptisé Stellantis. Les deux partenaires, qui doivent donner naissance au quatrième groupe automobile mondial en volume et au troisième en chiffre d’affaires, « franchissent une étape majeure et annoncent aujourd’hui que la dénomination sociale du nouveau groupe sera Stellantis », ont-ils déclaré dans un communiqué commun. PSA et Fiat Chrysler ont réaffirmé que « la finalisation du projet de fusion devrait avoir lieu au premier trimestre 2021 ». Le nouvel ensemble abritera sous un même toit des marques emblématiques comme Peugeot, Citroën, Opel, Jeep, Alfa Romeo et Maserati. « Le processus de création du nouveau nom a débuté peu de temps après l’annonce de l’accord de fusion » en décembre dernier, « avec le support du groupe Publicis », ont précisé les deux constructeurs.

 

Le géant américain de l’internet Google (GOOGL, 1520,85$US) va acquérir 7,7 % de Jio Platforms, filiale numérique du conglomérat indien Reliance Industries, pour un montant de 4,5 milliards de dollars, a annoncé mercredi le patron du groupe indien Mukesh Ambani. « Laissez-moi accueillir Google en tant que partenaire stratégique de Jio Platforms », a déclaré l’homme le plus riche d’Inde lors de l’assemblée générale virtuelle des actionnaires de Reliance Industries, « aujourd’hui nous avons signé un accord de partenariat et d’investissement contraignant ». Fort des 388 millions de clients de sa filiale télécoms Jio, premier opérateur mobile d’Inde, Reliance Industries a lancé cette année via sa filiale numérique un grand portail de vente en ligne. En avril, Facebook avait déjà pris une participation de 9,99 % dans cette même filiale pour 5,7 milliards de dollars.

 

Le groupe britannique de vêtements et accessoires de luxe Burberry (BRBY, 1449£) a vu ses ventes chuter de 45 % sur un an à 257 millions de livres lors de son premier trimestre décalé, et envisage des centaines de suppressions d’emplois, subissant l’impact de la pandémie. Malgré une amélioration en juin notamment en Asie, mais aussi aux États-Unis et en Europe avec un début de déconfinement, le groupe s’attend à ce que la fréquentation de ses magasins pâtisse encore fortement des mesures de lutte contre le Covid-19 au deuxième trimestre et table sur des ventes en recul de 15 à 20 %. Le groupe envisage donc une réorganisation et notamment la suppression de 500 emplois, soit 5 % de ses effectifs mondiaux (10 000 personnes), a indiqué à l’AFP une porte-parole mercredi. Ces changements devraient permettre de dégager des économies de 35 millions de livres dès cette année, 55 millions sur une base annualisée, avec une charge de restructuration de 45 millions de livres. Entre avril et juin, le chiffre d’affaires s’est effondré de 75 % sur un an en Europe et de presque autant aux États-Unis, mais moins en Asie (-10 %) où l’activité a nettement repris en Chine, l’un des principaux marchés du groupe, détaille Burberry dans un communiqué.

 

À la une

Minéraux critiques et stratégiques: attention aux angles morts

30/10/2020 | François Normand

ANALYSE — L'implantation d'un grand constructeur de voitures électriques au Québec serait un «game changer».

Bourse: Wall Street termine son pire mois depuis mars

Mis à jour le 30/10/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine dans le rouge vendredi pour son avant-dernière séance avant l’élection.

Titres en action: Shaw, Impériale, Colgate-Palmolive, Chevron...

Mis à jour le 30/10/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.