Titres en action: Great-West, Canadian Natural, SNC-Lavalin, BCE...

Publié le 07/05/2020 à 08:43, mis à jour le 07/05/2020 à 16:52

Titres en action: Great-West, Canadian Natural, SNC-Lavalin, BCE...

Publié le 07/05/2020 à 08:43, mis à jour le 07/05/2020 à 16:52

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Le plongeon des marchés boursiers et le recul des taux d’intérêt depuis décembre ont fait diminuer le bénéfice net de l’assureur Great−West Lifeco (GWO, 21,07$) de près de 50 % au premier trimestre par rapport à l’an dernier. La société de Winnipeg a expliqué que les marchés financiers de partout dans le monde avaient été touchés par la pandémie de COVID−19 et a précisé s’attendre à ce que leur volatilité significative se poursuive. Pour le trimestre clos le 31 mars, Great−West a affiché un bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires de 342 millions $, soit 37 cents par action, par rapport à celui de 657 millions $, ou 67 cents par action, de la même période l’an dernier. Le bénéfice ajusté pour le trimestre, qui exclut l’incidence des marchés et d’autres éléments, s’est chiffré à 543 millions $, ou 59 cents par action, en baisse par rapport à celui de 569 millions $, ou 58 cents par action, un an plus tôt, alors qu’un plus grand nombre d’actions étaient en circulation. Les analystes s’attendaient en moyenne à un bénéfice ajusté de 59 cents par action pour le trimestre, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

 

Canadian Natural Resources (CNQ, 21,80$) a affiché une perte de 1,28 milliard $ pour le premier trimestre, tout en indiquant qu’elle cherchait à réduire ses coûts de 745 millions $ cette année, par rapport à l’an dernier. Le géant des sables bitumineux a indiqué qu’il réduirait aussi ses dépenses en immobilisations d’un autre 280 millions $, en plus des coupes de 1 milliard $ déjà annoncées en mars, en raison du plongeon des prix du pétrole attribuable à la pandémie de COVID-19 et à une guerre des prix entre la Russie et l’Arabie saoudite. Canadian Natural s’attend maintenant à ce que ses dépenses en immobilisations atteignent un total de 2,68 milliards $ cette année, une somme en baisse par rapport à son budget original de 4,05 milliards $. La société a réalisé une perte de 1,08 $ par action pour le trimestre clos le 31 mars, ce qui se comparait à un bénéfice de 961 millions $, ou 80 cents par action, pour la même période l’an dernier. Sur une base ajustée, Canadian Natural a dit avoir perdu 295 millions $, ou 25 cents par action, au cours du trimestre, comparativement à un profit de 838 millions $, ou 70 cents par action, un an plus tôt. Les analystes s’attendaient en moyenne à une perte ajustée de 1 cent par action pour le trimestre, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

 

SNC-Lavalin (SNC, 24,07$) a creusé sa perte au premier trimestre alors qu’elle a comptabilisé une charge en raison d’une baisse des montants attendus en lien avec la vente de sa participation dans l’autoroute 407 en Ontario. La société d’ingénierie a déclaré avoir perdu 66 millions $ ou 38 cents par action pour le trimestre terminé le 31 mars, y compris une charge de 57,2 millions $ liée à la réévaluation de la juste valeur de la contrepartie éventuelle à recevoir liée à l’autoroute 407. L’entreprise avait affiché une perte de 17,3 millions $ ou 10 cents par action au même trimestre l’an dernier. Les revenus pour le trimestre ont totalisé près de 2,23 milliards $, contre 2,36 milliards $ il y a un an. Sur une base ajustée, SNC a dit avoir gagné près de 25,7 millions $ ou 15 cents par action pour le trimestre, en baisse par rapport à un bénéfice ajusté de près de 36,9 millions $ ou 21 cents par action il y a un an. SNC affirme que la perte ajustée de ses services professionnels et de ses activités de gestion de projets s’est élevée à 3,9 millions $ ou 2 cents par action diluée, comparativement à une perte nette ajustée de 14,9 millions $ ou 8 cents par action un an plus tôt.

 

BCE (BCE, 56,93$) rapporte que son bénéfice du premier trimestre a chuté comparativement à la même période l’an dernier, la société ayant été touchée par une perte attribuable à des programmes de couverture, tandis que la pandémie a réduit ses revenus. La société montréalaise affirme que son bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires a totalisé 680 millions $ ou 75 cents par action, comparativement à 740 millions $ ou 82 cents par action au premier trimestre de l’an dernier. Les revenus d’exploitation pour le trimestre ont totalisé 5,68 milliards $, en baisse par rapport à 5,73 milliards $, la pandémie ayant touché tous les secteurs opérationnels de Bell Canada. Sur une base ajustée, BCE a déclaré avoir gagné 80 cents par action, comparativement à 77 cents par action il y a un an. Les analystes estimaient en moyenne que BCE afficherait un bénéfice ajusté de 76 cents par action et près de 5,68 milliards $ de revenus, selon la société de données sur les marchés financiers Refinitiv. BCE affirme que son activité sous-jacente reste solide, mais elle retire ses orientations financières précédentes pour 2020 en raison de l’incertitude causée par la pandémie de COVID-19.

Le groupe Air France-KLM (AF, 4,05€) a essuyé les premiers effets du Covid-19 sur son trafic, avec une perte nette de 1,8 milliard d’euros au premier trimestre, et il anticipe des retombées encore plus désastreuses pour ses finances d’ici l’été. Le transporteur aérien franco-néerlandais, qui doit recevoir une aide de 7 milliards d’euros de l’État français pour garder la tête hors de l’eau, fait déjà état d’une baisse de capacités de 10,5 % au premier trimestre (-35 % en mars), et il prévoit un effondrement de 95 % pour le deuxième trimestre et de 80 % au troisième, selon un communiqué. En début d’après-midi, le titre Air France-KLM était en baisse de 3,55 % à la Bourse de Paris. 

La Société Canadian Tire (CTC.A, 92,89$) a rapporté une perte au cours du premier trimestre, les ventes ayant chuté en raison des mesures prises pour ralentir la propagation de la COVID-19, y compris la fermeture temporaire de ses magasins SportChek et Mark’s. Le détaillant affirme que la perte attribuable aux actionnaires a totalisé 13,3 millions $ ou 22 cents par action diluée pour le trimestre. En comparaison, l’entreprise avait déclaré un bénéfice attribuable aux actionnaires de 69,7 millions $ ou 1,12 $ par action diluée il y a un an. Les ventes au détail pour le trimestre ont atteint près de 2,76 milliards $, contre 2,83 milliards $ au même trimestre un an plus tôt. Sur une base normalisée, Canadian Tire affirme avoir perdu 13 cents par action pour le trimestre comparativement à un bénéfice normalisé de 1,12 $ par action au premier trimestre de 2019. Les analystes s’attendaient en moyenne à une perte de 11 cents par action et à 2,79 milliards $ de revenus, selon la firme de données sur les marchés financiers Refinitiv.

La compagnie Cascades (CAS, 13,45$) rapporte jeudi une amélioration de ses bénéfices et de ses ventes au premier trimestre de 2020 par rapport à la période correspondante de l’exercice financier précédent. Pendant l’année, le bénéfice d’exploitation est passé de 72 millions $ à 90 millions au premier trimestre, une hausse de 25 %. Sur une base ajustée, le bénéfice a bondi de 32 %, de 68 millions $ à 90 millions $.  Les ventes de la multinationale québécoise ont progressé de 1,23 milliard $ à 1,31 milliard $, une hausse de 7 % en un an.  Le président et chef de la direction de Cascades, Mario Plourde, explique que les installations de la compagnie répondent à la demande accrue pour les papiers tissu et les produits d’emballage essentiels qu’elle produit en cette période de crise sanitaire de la COVID-19. M. Plourde précise d’ailleurs que la croissance des ventes de 7 % en un an de la compagnie basée à Kingsey Falls a été largement alimentée par l’augmentation des ventes du secteur des papiers tissu et par un taux de change favorable. 

 

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

L'OACI publie ses recommandations sanitaires pour relancer le secteur aérien

Mis à jour le 01/06/2020 | AFP

Ce protocole sanitaire est le fruit du travail d’un travail d’équipe international.

Le secteur aérien mondial durement frappé par la pandémie

26/05/2020 | AFP

Suppressions d’emplois, faillites et plans de sauvetages...

OPINION Titres en action: Air France, Norwegian Air Shuttle...
Mis à jour le 04/05/2020 | AFP
Titres en action: SoftBank Group, Air France, Renault...
Mis à jour le 14/04/2020 | AFP
Titres en action: EasyJet, Cineworld, Airbus...
Mis à jour le 07/04/2020 | AFP et La Presse Canadienne

À la une

Bourse: Wall Street s'inquiète du virus

Mis à jour à 16:48 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le Nasdaq a atteint son 26e record de l’année et son cinquième record du mois de juillet.

Titres en action: Postmedia, Delta, Siemens, Fast Retailing

Mis à jour à 16:40 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Couche-Tard se prépare-t-elle pour une acquisition?

Cela pourrait aussi permettre à la société établie à Laval d’obtenir jusqu’à 4 milliards $ US.