«Nous pourrions réduire encore plus le poids des actions canadiennes d'ici un an» - Sadiq Adatia, premier directeur des placements, Placements mondiaux Sun Life


Édition du 27 Septembre 2014

«Nous pourrions réduire encore plus le poids des actions canadiennes d'ici un an» - Sadiq Adatia, premier directeur des placements, Placements mondiaux Sun Life


Édition du 27 Septembre 2014

Par Stéphane Rolland

Quel secteur privilégiez-vous en ce moment ?

Nous aimons le secteur financier. Aux États-Unis, l'accélération de l'immobilier résidentiel et l'enrichissement des citoyens américains donneront plus de moyens aux consommateurs qui pourront emprunter davantage. Nous aimons aussi le secteur des technologies. Grâce à la croissance économique, beaucoup de sociétés vont accroître leurs investissements dans les technologies.

Avez-vous des exemples de titres attrayants dans ces deux secteurs ?

Du côté des technologies, Google (Nasdaq, GOOGL, 602,50 $ US) est un bel exemple. Avec la reprise, plus d'entreprises seront prêtes à augmenter leurs dépenses publicitaires en ligne. Pour les institutions financières, l'action de Bank of America (NY, BAC, 17,09 $ US) a été malmenée dernièrement, mais les choses sont en train de se replacer. Elle améliore son bilan. La concurrence est désormais moins intense qu'avant la crise. De plus, la banque américaine devrait accroître son dividende prochainement, ce qui servira de catalyseur pour le titre.

Que pensez-vous du marché canadien ?

Il y a plusieurs signes inquiétants pour l'économie canadienne. Cependant, elle ne fléchira pas avant l'augmentation des taux d'intérêt, et nous ne croyons pas que cela surviendra avant 2016. À partir du troisième trimestre de l'an prochain, nous pourrions réduire plus radicalement le poids qu'occupent les actions canadiennes dans nos portefeuilles. Selon nous, le marché immobilier est trop cher et les consommateurs sont trop endettés, ce qui limite leur capacité de soutenir l'économie. À cela s'ajoute un marché de l'emploi relativement faible. Voilà pourquoi l'horizon n'est pas très reluisant pour les prochaines années.

Quelles données macroéconomiques surveillez-vous de plus près ?

Je regarde de près la création d'emplois. Lorsque des emplois sont créés, cela veut dire que plus de gens contribueront à l'économie et que moins de personnes représenteront une charge sociale. Au Canada, la création d'emplois est accaparée par le temps partiel, ce qui invite à la prudence. La tendance est favorable aux États-Unis. Dans la zone euro, on assiste à une stabilisation.

Sadiq Adatia, Premier directeur des placements, Placements mondiaux Sun Life
Sadiq Adatia est le premier directeur des placements chez Placements mondiaux Sun Life à Toronto, depuis juillet 2011. Actuaire de formation, il oeuvre dans l'industrie depuis une quinzaine d'années, notamment chez Russell.

À la une

Cinq prévisions pour l'immobilier et le bois en 2023

ANALYSE. Fastmarkets vient de publier cinq prévisions qui affecteront plusieurs entreprises au Québec.

Elon Musk déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla

03/02/2023 | AFP

Elon Musk a été déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla.

Robert Miller, visé par des allégations, quitte la direction de Future Electronics

Radio-Canada a rapporté des allégations selon lesquelles il aurait payé des mineures pour des relations sexuelles.