Le point sur trois québécoises de la santé


Édition du 12 Mai 2018

Le secteur de la biotechnologie et de la pharmaceutique est reconnu comme un des plus volatils en Bourse. C'est que les entreprises doivent souvent dépenser une fortune en recherche et développement sans savoir si les produits ou médicaments qui en résulteront seront un jour ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Investir en biotechnologie est risqué, mais peut rapporter

Peu de Canadiens investissent dans le secteur de la biopharmacie américaine, selon la société Refinitiv.

Prometic se recapitalise, ce qui charcute 91% de sa valeur

La famille Thomvest vient encore à la rescousse de Prometic qui attire aussi un fonds new-yorkais.

À la une

Vers la création d'un troisième parti à Washington?

15/01/2021 | François Normand

ANALYSE — L'histoire américaine est parsemée de tiers partis ou de candidats indépendants lors des présidentielles.

Étude WOW 2020: les champions de l'expérience client en temps de pandémie

15/01/2021 | Kévin Deniau

ÉTUDE WOW 2020. Les Aliments M&M et Simons arrivent en tête de liste.

#Onestouvert, un mot-clic au secours des restaurateurs

15/01/2021 | Catherine Charron

L'expression «est venue d’un franchisé à bout de souffle qui voulait juste faire entendre qu’il était ouvert »