Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 03/11/2017 à 06:33, mis à jour le 03/11/2017 à 08:16

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 03/11/2017 à 06:33, mis à jour le 03/11/2017 à 08:16

Graphique: Le titre d'Apple à un record.

1. Contexte

En ce jour J pour le marché du travail des deux côtés de la frontière, les Bourses s'orientent vers des gains à l'ouverture. Les investisseurs saluent notamment les bons résultats dévoilés par Apple après la clôture des marchés jeudi. La société vend par ailleurs ce vendredi ses premiers appareils iPhone X.

2. Prévisions

Le contrat à terme sur l'indice Dow Jones, qui donne sa tendance avant l'ouverture, ajoute 0,17%. Celui du Nasdaq, à dominante technologique, s'élève de 0,33% et enfin, celui de l'indice élargi S&P 500 prend 0,07%.

Le baril de Brent, référence au Québec, progresse de 0,40% à 60,86$US.

3. À l'étranger

En Asie, les marchés ont terminé en hausse, sauf en Chine, où l'indice composite de la Bourse de Shanghai a abandonné 0,36%. La Chine a déjà dévoilé les chiffres de l'activité dans le secteur des services, lequel a accéléré en octobre, selon l'indice indépendant PMI Caixin. De leur côté, les Bourses de Hong Kong et de Tokyo ont respectivement avancé de 0,30% et 0,53%.

Les principales Bourses européennes évoluent en territoire positif à la mi-journée. Le CAC 40 de la Bourse de Paris prend 0,03%, le DAX de la Bourse de Francfort gagne 0,26% et le FTSE 100 de Londres progresse de 0,29%.

«Le chiffre du jour, c'est bien sûr l'emploi américain du mois d'octobre. Le chiffre est très attendu puisque septembre avait été affecté par les cyclones dans le sud du pays», a relevé dans une note Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Les marchés étudieront en particulier l'évolution des salaires, à la recherche d'une amélioration.

«Si les États-Unis veulent poursuivre sur la voie des hausses de taux d'intérêt, ils devront continuer de produire de solide chiffres de croissance  es salaires», avertit ainsi dans une note David Madden, analyste chez CMC Markets.

Toujours du côté des États-Unis, le nom du futur président de la Réserve fédérale (Fed) a enfin été dévoilé.

Mettant fin à plusieurs semaines de suspense, le président américain Donald Trump a choisi jeudi Jerome Powell pour diriger la banque centrale américaine en remplacement de Janet Yellen, marquant une volonté de continuité en matière de politique monétaire.

4. Agenda

Outre les chiffres de l'emploi, les États-Unis publieront l'indice d'activité dans le secteur des services (ISM) pour octobre et les commandes industrielles en septembre.

Au Canada, les chiffres de l'emploi d'octobre sont également au programme, ainsi que la balance commerciale de septembre.

5. Titres en action

Steve Hansen, de Raymond James, fait passer sa cible pour le titre de Bombardier(BBD.B, 2,95$) de 3,25$ à 3,75$ au lendemain de la publication de résultats du troisième trimestre conformes aux attentes, mais surtout, de l’annonce d’une nouvelle commande de 61 CSeries(30 appareils fermes, plus 31 en option). Réitérant sa recommandation surperformance pour le titre, M. Hansen considère que le plan de transformation de l’avionneur montréalais atteint son rythme de croisière. Le titre de Bombardier a touché un sommet en 52 semaines jeudi.

Le spécialiste montréalais des traverses de chemins de fer Stella-Jones(SJ, 49,70$) a dévoilé vendredi matin un bénéfice de 0,61$ par action à son troisième trimestre, ce qui est inférieur à celui de 0,66$ l’action dévoilé au même trimestre l’an dernier, mais conforme aux attentes des analystes. Les revenus de 517,6M$ sont légèrement supérieurs aux prévisions.

Cogeco Communications(CCA, 87,50$) a dévoilé après la clôture des marchés jeudi des résultats du quatrième trimestre qui sont dans l'ensemble conformes aux attentes de Maher Yaghi, de Desjardins Marché des capitaux. Les revenus ont progressé de 1,4% à 552M$, tandis que les analystes ciblaient des recettes de 559M$. Le bénéfice d'exploitation a aussi été légèrement inférieur aux prévisions, soit de 247M$ plutôt que les 252M$ attendus. La société montréalaise a par ailleurs bonifié son dividende de 10,5% pour le fixer à 1,90$ par action. M. Yaghi laisse sa recommandation à neutre et sa cible à 87,50$ avant la téléconférence avec les analystes prévue ce vendredi matin. 

Paul C. Quinn, de RBC Marchés des capitaux, fait passer sa cible pour le titre de Produits forestiers Resolu(Tor., RFP) de 6$ à 7$ après que la société montréalaise eut dévoilé de solides résultats à son troisième trimestre. L'analyste réitère cependant sa recommandation neutre pour le titre, en raison de vents contraires qui persistent dans le créneau des papiers tissus notamment.

Au sud de la frontière, l'action d'Apple(AAPL, 174,60$US) prend 3,77% et touche un sommet historique au lendemain de la publication de résultats supérieurs aux attentes à son quatrième trimestre.

L'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard(ATVI, 68$US) bondit de 3,9% après avoir nettement dépassé les attentes et relevé ses prévisions pour l'exercice.

Le conglomérat de Warren Buffett, Berkshire Hathaway(BRK.B, 188,61$US), va dévoiler ses résultats du troisième trimestre après la fermeture des marchés.

 

 

 

 

 


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Bourse: Wall Street termine sa pire semaine depuis 2008

Mis à jour il y a 8 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine la séance de vendredi en baisse malgré une remontée de dernière minute.

Coronavirus: la Fed prête à intervenir si nécessaire

14:56 | AFP

Les appels à l’action de la Banque centrale se sont multipliés ces derniers jours.

Titres en action: Banque Laurentienne, Banque Nationale, FCA...

06:08 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.