Banques: la Royale pour sa stature, la BMO pour sa croissance américaine et la TD en punition


Édition du 13 Décembre 2014

La croissance des banques ralentit, avant même que l'activité immobilière n'ait basculé. Et que dire de la chute violente du cours du pétrole qui ne manquera pas d'assombrir l'économie et l'humeur des consommateurs de l'Ouest canadien et de réduire les activités ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Banques: à quoi s'attendre au deuxième trimestre

Mis à jour le 15/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. À cinq jours des résultats du 2e trimestre pour les banques, les attentes des analystes sont bien modestes.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

02/03/2019 | Jean Gagnon

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

À la une

Immobilier: l'activité et les prix grimpent de 3% en avril

16:42 | Les Affaires - JLR

Bulletin JLR-LesAffaires. Le marché du condo continue d’avoir le vent dans les voiles, à l'exception de Laval et Québec.

Le FMI juge que le Canada ne devrait pas assouplir ses règles hypothécaires

«Cela serait malvenu, car la dette des ménages reste élevée», explique-t-il dans un rapport.

Le marché de la propriété de luxe en croissance au Québec

BLOGUE INVITÉ. Dans la région de Mtl, 3% des unifamiliales vendues en 2018 ont été acquises au coût de 980 000$ ou plus.