À surveiller: MTY, WSP et Knight

Publié le 15/10/2019 à 07:26

À surveiller: MTY, WSP et Knight

Publié le 15/10/2019 à 07:26

Par Dominique Beauchamp

(Photo:123RF)

Que faire avec les titres de MTY, WSP et Knight? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

MTY (MTY, 57,75$): le bon et le moins bon

Le troisième trimestre du franchiseur de restaurants n’a pas été à la hauteur des attentes de Sabahat Khan, de RBC Marchés des capitaux.

Le ventes totales du réseau (un record de 1,07 milliard) et la croissance de 0,3% des ventes par restaurant comparable ont assez été conformes aux prévisions, mais le bénéfice d’exploitation ajusté de 42,1 millions de dollars a raté sa cible et celle du consensus des analystes (48,8 millions de dollars).

Le bénéfice par action de 0,91$ du Groupe d'alimentation MTY a aussi été inférieur au consensus de 1,02$.

M. Khan cite la moins grande contribution que prévu de la dernière chaîne américaine acquise, Papa Murphy’s, à cause de l’effet saisonnier, la performance mitigée des restaurants corporatifs et les dépenses encourues pour raviver les ventes internes du groupe.

Rappelons que MTY a acquis Papa Murphy’s en avril au prix de 253,2 M$, incluant la dette. Avec 1331 franchises et 106 restaurants corporatifs, la chaîne estime être le plus grand franchiseur et exploitant de pizzérias de type Take ‘n’ Bake et la cinquième chaîne de pizza, aux États-Unis

Bien que M. Khan prévoit un meilleur quatrième trimestre grâce à la saisonnalité des ventes de Papa Murphy’s et aux ventes accrues de la division de fabrication d’aliments, l’analyste reste prudent parce que le nombre de fermetures de restaurants reste élevé.

MTY a notamment acquis 169 restaurants corporatifs lors de l’achat de Allo! Mon Coco et de Yuzu Sushi, dit-il. Quelque 22 Papa Murphy’s ont été fermés au troisième trimestre et 100 devraient connaître le même sort, d’ici 12 mois.

MTY tentera de franchiser ces pizzérias corporatives au cours des prochains mois.

Les dirigeants de la chaîne de pizzas prêts-à-cuire à la maison ont mis en branle plusieurs initiatives pour optimiser les fonctions de franchisage et les outils technologiques ainsi que pour instaurer un programme de loyauté, l’an prochain.

«Si ces initiatives progressent mieux que prévu et améliorent les résultats de la chaîne, il est possible que moins de succursales ferment», explique l’analyste.

En conséquence, M. Khan abaisse son cours-cible de 70 à 65$ par action, soit un multiple de 12 fois le bénéfice d’exploitation de 171 M$ prévu à la mi 2021. L'analyste avait établi le premer cours cible à la fin du mois d'août au moment où il amorçait le suivi de MTY.  

Au cours actuel, M. Khan n’en recommande pas l’achat, prévoyant pour le titre une performance égale à son secteur.

WSP Global (MTY, 77,60$): une incursion de qualité aux Pays-Bas

Sur le même sujet

À surveiller: Transat, Stingray et Canada Goose

Que faire avec les titres de Transat, Stingray et Canada Goose? Voici quelques recommandations d'analystes.

EasyJet et Carnival évincés du FTSE-100 de Londres

Carnival et EasyJet payent leur effondrement en Bourse au plus fort de la pandémie pendant le confinement.

À la une

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Il y a 16 minutes | La Presse Canadienne

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.

Au tour de Sail de se protéger de ses créanciers

C'est au tour des enseignes Sail et Sportium de se placer à l’abri de leurs créanciers.

Récompense de 50M$US pour un lanceur d'alerte

Il y a 31 minutes | AFP

La SEC n'a pas dévoilé le nom de l'entreprise visée afin de protéger l'identité du lanceur d'alerte.