À surveiller: Fiera, GDI, Propriétés de Choix

Publié le 24/04/2020 à 08:48

À surveiller: Fiera, GDI, Propriétés de Choix

Publié le 24/04/2020 à 08:48

Par Stéphane Rolland
Un kit de nettoyage d'immeuble.

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Fiera, GDI et Propriétés de Choix ? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Fiera (FSZ, 7,58$) : plus résilient que prévu

Le gestionnaire de portefeuille montréalais a dévoilé que la valeur de son actif sous gestion était de 158,1 G$ en date du 31 mars 2020, une baisse de 7% par rapport au trimestre précédent.

Le chiffre est supérieur aux attentes du consensus à 151 G$, note Jaeme Gloyn, de Financière Banque Nationale. Fiera a s’est mieux tiré que ses pairs dans le contexte de pandémie, ajoute-t-il.

Dans l’ensemble, cette baisse est attribuable à une dépréciation des actifs de 22%, une sortie d’actif de 3,2 G$, qui ont été en partie compensés par un impact positif de 5,6 G$ liés aux devises.

M. Gloyn voit des éléments favorables à Fiera. Il note que la firme continue de gagner de nouveaux mandats dans les actions internationales et les fonds alternatifs privés, où les frais de gestions sont plus élevés. En date du 20 avril, 70% des stratégies de Fiera faisaient mieux que leur indice de référence.

Il reste des risques, prévient-il. Son hypothèse planche sur une croissance progressive de la taille de l’actif sous gestion. Il note que les marchés baissiers et les récessions tendent à entraîner des sorties de fonds. Il anticipe aussi que le ratio d’endettement demeurera dans les limites convenues avec les créanciers. Le ratio dette/bénéfice avant impôts, intérêts et amortissement (BAIIA) à 2,6 fois est inférieur au maximum permis de 3,5 fois. Il ajoute que les flux de trésorerie sont suffisants pour soutenir le dividende. «Une diminution de 5 à 7% de la valeur de l’actif sous gestion viendrait sérieusement mettre un doute sur cette hypothèse », prévient-il.

L’analyste réitère sa recommandation «performance de secteur », mais bonifie sa cible de 6$ à 7$.

 

GDI (GDI, 29,73$) : des bureaux encore plus propres

Sur le même sujet

Rendements des titres obligataires

15/04/2021 | Les Affaires

Voici les rendements offerts cette semaine, selon les calculs de Fiera Capital.

Rendements des titres obligataires

09/04/2021 | Les Affaires

Voici les rendements offerts cette semaine, selon les calculs de Fiera Capital.

À la une

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

Il y a 34 minutes | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.